MAXXI Classique
Programmation musicale
Mercredi 10 mars 2021
3 min

Cartoons et détournements d'airs classiques

Au cinéma, les réalisateurs demandent parfois à des compositeurs d’écrire dans le style de musiciens classiques et de reprendre à leur compte une oeuvre du répertoire. Cette pratique est également courante dans les cartoons.

Cartoons et détournements d'airs classiques
Illustration du dessin animé What's Opera Doc (1957), © LMPC via Getty Images

Il ne faut pas sous-estimer l’importance des dessins animés dans la représentation que l’on se fait d’une musique. C’est ce que rappelait Leonard Bernstein dans son ouvrage La musique expliquée aux enfants. Une transcription de leçons de musique données par le chef américain. Dans le premier chapitre : Que signifie la musique ? Leonard Bernstein demande aux enfants à quoi leur fait penser l'Ouverture de l'opéra Guillaume Tell

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

« Sans doute, pensez-vous que cette musique évoque le Far West américain parce que c’est l’air du cowboy solitaire ?  Et bien cette musique ne peut pas parler du Far West car elle a été écrite par un homme qui n’avait jamais entendu parler du Far West. Il était italien et s’appelait Rossini. Si cette musique évoque pour nous les chevaux et les cow-boys c’est qu’elle a été utilisée dans les westerns que l’on voit au cinéma ou à la télévision ». Bernstein pense peut-être à la série télévisée Lone Ranger qui utilisait cette musique comme générique. Il aurait également  pu parler de la plus célèbre des souris de dessin animé. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Un arrangement sans queue ni tête de l’ouverture de Guillaume Tell à l’image de l’anarchie qui règne dans l’épisode The Band Concert de Disney (1935). Cet exemple n’est pas isolé, les dessins animés produits par Tex Avery, Looney Tunes et Disney abondent en clin d’oeil à la musique classique.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies

Si dans le lied Le Roi des Aulnes de Schubert, l’accompagnement virtuose du piano évoque le galop d’un cheval dans la nuit, son utilisation dans ces dessins animés des années 40 est associée tantôt à un renard affamé, à un train fonçant sur la caméra ou encore à un Bugs Bunny déguisé en desperado. Pas grand chose à voir avec le poème de Goethe que Schubert a mis en musique ! C’est ce que l'on a pu constater grâce à l’illustrateur américain Vincent Alexander qui a posté sur twitter il y a une semaine de cela, des dizaines et des dizaines d’extraits de cartoons utilisant des extraits d’oeuvres classiques. Il en conclut ceci : beaucoup d’entre-nous connaissent, grâce aux cartoons, des airs classiques sans forcément pouvoir les nommer.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :