MAXXI Classique
Programmation musicale
Vendredi 30 octobre 2020
3 min

Bernard Herrmann en dehors du cinéma

Disparu en 1975 à Los Angeles, Bernard Herrmann doit sa réputation internationale à ses musiques de film, entre autre, pour les films d'Orson Welles ou d'Alfred Hitchcock. Mais connaissez-vous les oeuvres non cinématographiques de ce grand compositeur et chef d'orchestre ?

Bernard Herrmann en dehors du cinéma
Bernard Herrmann, compositeur et chef d'orchestre, en dehors du cinéma., © Getty / CBS Photo Archive / Contributeur

Cette musique pastorale pour Quatuor à cordes et clarinette est signée Bernard Herrmann. Un compositeur qui a marqué durablement la musique de film au point que sa musique « pure », composée pour aucune image est un versant que l’on connait beaucoup moins du compositeur. Celui qui fut l’ami de Gershwin, Copland ou encore Charles Ives était pourtant chef d’orchestre. Fasciné par le travail de Leopold Stokowski ou de Mengelberg, il fonde le New Chamber Orchestra of New York et surtout dirige l’Orchestre de la radio CBS de 1934 jusque’à sa dissolution en 1951. Grâce à ce poste, Herrmann compose ses premières oeuvres comme sa Cantate Moby Dick.

La Musique au cinéma

Cette Cantate Moby Dick a un côté Chostakovitch, esseulée dans un petit catalogue d’oeuvre. Car comme le disait Herrmann, la musique de film lui prend beaucoup de temps et d’énergie. Finalement l’oeuvre du compositeur est assez mince et ne compte qu’une vingtaine d’oeuvres différentes. En revanche, Herrmann a su toucher à tous les effectifs, comme la musique pour la télévision et la radio mais aussi les quatuors, quintettes, cantates, symphonies ou cette encore cetteSinfoniettaen 1936.

LeScherzode laSinfonietta de Herrmann est une oeuvre composée en 1936 au moment où le compositeur s’intéressait particulièrement à l’esthétique de la seconde école de Vienne de Schoenberg, Webern et Berg

Cette Sinfonietta, totalement méconnue a pourtant servi de modèle, de réservoir thématique à un certain Psychose,du film d’Alfred Hitchcock, l’une des pages les plus célèbres de Bernard Herrmann. Celui-ci disait d'ailleurs: « Il faut d’abord être un compositeur avant d’être un compositeur de musique de film ». Un grand compositeur, Bernard Herrmann l’était en dehors du cinéma, un milieu qu’il méprisait quelque peu. Il a également composé un opéra, inspiré du chef d’oeuvre d’Emily Brönte,Les Hauts de Hurlevent.

L'équipe de l'émission :