MAXXI Classique
Programmation musicale
Jeudi 8 avril 2021
3 min

Aquarium de Saint-Saëns au cinéma

Aujourd’hui, Max Dozolme nous parle d’une musique qui pour beaucoup d’entre nous est associée au cinéma. La musique iconique du Festival de Cannes, qui a inspiré les bandes originales des Moissons du Ciel de Terrence Malick ou encore de dessins animés de Disney comme La Belle et la Bête.

Aquarium de Saint-Saëns au cinéma
Aquarium extrait du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns est une oeuvre phare du cinéma, © Stanislaw Pytel

Les amateurs de Disney auront peut-être reconnu derrière ce thème l’ouverture du film La Belle et la Bête sortie sur nos écrans en 1991. Une musique composée par Alan Menken, compositeur de nombreuses bandes originales pour l’entreprise américaine… Mais avez-vous reconnu de quelle œuvre classique ce compositeur s’est inspiré pour écrire ce thème mélancolique ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Ces notes de piano, ces cordes frémissantes, ce thème qui semble faire des aller-retours entre deux notes comme la nage d’un poisson dans un aquarium ne vous font pas penser… à un aquarium justement ? 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Aquarium de Camille Saint-Saëns tout juste ! Pour écrire le prologue de la Belle et la Bête, Alan Menken s’est clairement inspiré de cet extrait du carnaval des animaux ! Une musique composée en 1886 et qui évoque le ballet des poissons avec ces notes de piano comme des bulles et surtout un procédé totalement magique de Camille Saint-Saëns : chaque note du thème joué par les violons et la flûte dans les aiguës est répétée par un glass-harmonica au son cristallin, comme pour évoquer le scintillement de l’eau et des écailles de ces animaux muets… 

Cette musique a été utilisée plusieurs fois au cinéma notamment en 2012 par Wes Anderson dans Moonrise Kingdom, mais l’usage le plus poétique, est bien plus ancien puisqu’on le trouve dans le second film de Terrence Malick, le très photographique Les Moissons du Ciel. Un triangle amoureux sublime et fatal qui s’ouvre avec l’Aquarium. Une musique sur laquelle défile une série de clichés où des enfants du début du XXe siècle nous regardent droit dans les yeux.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Une partition qui a été à son tour regardée attentivement par le compositeur de la bande originale du film, à savoir Ennio Morricone ! L’Italien a en effet composé la majorité de sa partition en s’inspirant de l’aquarium de Saint-Saëns. Il reprend les articulations et les contours mélodiques de cette musique pour écrire une œuvre qui découle naturellement de la musique de Saint-Saëns.

Pour la petite histoire, c’est après avoir vu Les Moissons du Ciel de Terrence Malick que Gilles Jacob, l’ancien délégué général et président du Festival de Cannes a choisi cette musique comme identité sonore du Festival de Cannes depuis 1990. Espérons donc, cette année encore avoir l’occasion d’entendre résonner cette musique à chaque début de séances.

L'équipe de l'émission :