Dimanche 8 juin 2014
1h 30mn

Anja Harteros, soprano au sommet

Portrait d'une très grande chanteuse de notre époque, quelques jours avant une de ses rares apparitions à Paris...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

A l'Opéra de Munich, en janvier 2012, Anja Harteros chante Elisabetta dans Don Carlo de Verdi...

C’est une grande soprano, et peut-être même la plus grande et la plus accomplie de sa génération, qui est à l’affiche aujourd’hui de Lirico Spinto. Et c’est aussi une sorte de petit challenge que de lui consacrer une heure et demie d’émission à la radio lorsque sa présence physique va manquer, forcément, beaucoup. Car sur scène, Anja Harteros fait partie de ses artistes qui capturent littéralement le regard et l’attention. C’est une chanteuse rare, qui fait l’essentiel de sa carrière à Munich, et au gré des rôles, sur deux ou trois autres grandes scènes européennes et américaines… Paris l’accueillera dans quelques jours le temps d’une scène finale de Capriccio … Et comme toute grande chanteuse qui se respecte, c’est avec Mozart que la soprano allemande a éduqué sa voix, et forgé un style, aussi, et un tempérament.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

... et Jonas Kaufmann la rejoint pour le duo final de l'ouvrage. C'est dans le même opéra de Verdi que le festival de Salzbourg a réuni les deux interprètes à l'été 2013 - le DVD paraît ces jours-ci.

♫ Programmation musicale :

Wolfgang Amadeus Mozart
Idomeneo
Acte III - "Oh smania ! O Furie!..."
Anja Harteros, soprano
Wiener Symphoniker, dir.Pinchas Steinberg
RCA Red Seal 82876771432 (2005)

Georg Friedrich Haendel
Alcina
Acte II - "Ah! Mio cor!"
Anja Harteros, soprano
Bayerische Staatsorchester, dir.Ivor Bolton
Farao Classics S 108080 (Munich, juillet 2005)

Alcina
Acte II - "Ah! Ruggero crudel… Ombre pallide"
Anja Harteros, soprano
Bayerische Staatsorchester, dir.Ivor Bolton
Farao Classics S 108080 (Munich, juillet 2005)

Giuseppe Verdi
Otello
Acte IV - Canzone del salice
Anja Harteros, soprano
Bayerische Staatsorchester, dir.Zubin Mehta
Farao Classics B 108 023 (Munich, 2005)

Giuseppe Verdi
La Traviata
Acte I - "Ah! Non più !... Ah ! Gran Dio, morir sì giovine !... - Ah, Violetta ! - Voi, Signor ?"
Anja Harteros, soprano
Piotr Beczala, ténor
Paolo Gavanelli, baryton
Bayerische Staatsorchester, dir.Zubin Mehta
Farao Classics S 108070 (Munich, mars 2006)

Richard Wagner
Lohengrin
Acte I - "Seht hin! Sie naht, die hart Beklagte… - Einsam in trüben Tagen"
Anja Harteros, soprano
Christof Fischesser, basse
Wolfgang Koch, baryton
Chorus of the Bayerische Staatsoper
Bayerisches Staatsorchester, dir.Kent Nagano
DVD Decca 074 3387 (Munich, juillet 2009)

Lohengrin
Acte I - "Zum Kampf für eine Magd zu stehn"
Jonas Kaufmann, ténor
Anja Harteros, soprano
Bayerisches Staatsorchester, dir.Kent Nagano
DVD Decca 074 3387 (Munich, juillet 2009)

Giuseppe Verdi
Don Carlo
Acte V
Anja Harteros, soprano
Jonas Kaufmann, ténor
Matti Salminen, basse
Eric Halfvarson, basse
Robert Lloyd, basse
Konzertvereinigung Wiener Staatsopernchor
Wiener Philharmoniker, dir.Antonio Pappano
DVD Sony Classical 88843005769 (Salzbourg, août 2013)

Emission réalisée par Agnès Cathou

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Au Staatsoper de Vienne, en 2011, Anja Harteros chante le rôle-titre d'Alcina de Haendel...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

... et en décembre 2013, Leonora dans La Forza del destino de Verdi sur la scène de l'Opéra de Munich.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Un portrait d'Anja Harteros, fidèle à la scène du Bayerische Staatsoper, de Haendel à Wagner en passant par Verdi...

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :