Les visiteurs d'histoire
Programmation musicale

Les visiteurs d'histoire

L'équipe de l'émission :

du 10 au 31 août 2014 : Deux heures de programmation pour découvrir comment se tissent les rapports entre certaines musiques et tout un contexte historique.

Dimanche 10 août : D’où vient cette « Clémence de Titus » ?
Le dernier opéra de Mozart, La Clémence de Titu s, s’inscrit avec force dans le contexte dynastique propre à la royauté autrichienne et dans le contexte révolutionnaire européen de 1792. L’oeuvre replacée dans ce moment prend alors une toute autre envergure…

Dimanche 17 août : Une bouche d’ombre : Simon au miroir du Moyen Âge.
Simon Boccanegra de Verdi reflète les luttes de pouvoir entre les Cités italiennes au Moyen Âge comme à l’époque même de Verdi. Que le compositeur ait repris son opéra un quart de siècle après sa création ne doit rien au hasard ou au repentir. Mais tout aux évènements italiens d’alors…

Dimanche 24 août : Repères musicaux pour nations qui se cherchent.
Gustav Vasa et la Suède, Mazeppa et l’Ukraine. Deux héros qui symbolisent un renouveau nationaliste dans des périodes troublées. Qui étaient-ils pour avoir attiré les compositeurs, Naumann, Liszt ou Tchaïkovski ?

Dimanche 31 août : L’Extrême Orient fantasmé et conquis.
Fin XIXè siècle : Au moment où les européens se pressent en Chine et au Japon pour des raisons très intéressées, purement impérialistes, les musiciens leur emboîtent le pas par le choix de leur sujet. De Sullivan à Puccini, du Mikado à Madame Butterfly, l’exotisme a ses raisons, qui ne sont pas seulement prétexte à amuser ou faire pleurer… Il reflète des rapports de pouvoirs.

En savoir plus
Toutes les émissions passées