Vendredi 13 septembre 2019
59 min

Le journal de Robert et Clara Schumann, avec l'écrivain Marcel Brion : Une archive de 1977 (2ème partie)

Fin connaisseur du romantisme allemand et de Schumann, l'écrivain et académicien Marcel Brion analyse le journal intime de Robert et Clara Schumann dont il a signé la préface. Il était l'invité de la productrice Claude Maupomé en mars 1977...

Le journal de Robert et Clara Schumann, avec l'écrivain Marcel Brion : Une archive de 1977 (2ème partie)
Le journal de Robert et Clara Schumann, avec l'écrivain Marcel Brion : Une archive de 1977 (2ème partie), © Getty / Universal History Archive / Contributeur

Le père de Clara Wieck avait fabriqué sa fille comme il fabriquait ses pianos, il en avait fait un merveilleux instrument de musique

Marcel Brion, de l'Académie française en 1964
Marcel Brion, de l'Académie française en 1964, © AFP

"…Le père de Clara Wieck avait fabriqué sa fille comme il fabriquait ses pianos, il en avait fait un merveilleux instrument de musique. Il a été désolé de voir qu’un merveilleux instrument de musique, comme l’était sa fille, allait devenir une bonne ménagère, et que l’argent manquerait…/…   Schumann voulait faire sortir sa femme de ce rôle un peu mécanique du virtuose pour lui faire sortir d’elle-même une œuvre nouvelle…/…il a voulu lui faire étudier Bach et Mozart, qu’elle connaissait très mal. Je trouve très beau cette application de Schumann à vouloir que sa femme devienne une musicienne plus complète …/…il a voulu former son génie musical et l’initier à la littérature…/…   Clara n’était pas très romantique, c’était un personnage beaucoup plus en retrait, moins accomplie, il y a chez elle la tragédie de l’enfant prodige transformée trop tôt en un virtuose, comme une fleur de serre forcée qu’on oblige à pousser dans une certaine direction qui ne peut pas s’épanouir librement et totalement….Clara est très touchante, elle est très modeste…ce journal est touchant car il est en somme le duo d’un professeur de culture musicale et d’une élève qui ne demande qu’à faire des progrès…/…   Le grand mérite du journal des Schumann, c’est qu’il est complètement sincère…"Marcel Brion

Programmation musicale 

Robert Schumann
Scènes d'enfants, op 15 : Am Kamin
Wilhelm Kempff, piano   

Robert Schumann
Dichterliebe op 48 : Ichwillmeineseeletauchen
Dietrich Fischer-Dieskau, baryton
Jorg Demus, piano   

Robert Schumann
Carnaval de Vienne op 26 (extraits)
Sviatoslav Richter, piano   

Robert Schumann
Davidsbündlertänze op 6 (extraits)
Wilhelm Kempff, piano