Jeudi 12 septembre 2019
59 min

Le journal de Robert et Clara Schumann, avec l'écrivain Marcel Brion : Une archive de 1977 (1ère partie)

En 1977, Claude Maupomé recevait à son micro l’académicien Marcel Brion, auteur de la première préface du journal intime de Robert et Clara Schumann Il nous fait partager ses réflexions sur ce livre de bord qu’ont écrit à quatre mains le couple de musiciens.

Le journal de Robert et Clara Schumann, avec l'écrivain Marcel Brion : Une archive de 1977 (1ère partie)
Le journal de Robert et Clara Schumann, avec l'écrivain Marcel Brion : Une archive de 1977 (1ère partie), © Getty / Leemage

"Le journal du couple Schumann, c’est un livre de bord de la navigation conjugale"

Marcel Brion, de l'Académie française en 1964
Marcel Brion, de l'Académie française en 1964, © AFP

«  Pour ces deux grands artistes qu’étaient Clara et Robert, le journal était très naturellement une création littéraire pour eux-mêmes, c’était pour eux un moyen de converser…chacun le tenait à son tour pdt une semaine. Le dimanche matin au petit déjeuner, on lisait le journal de la semaine passée, on le commentait…/…Robert a commencé son journal vers 14 ou 15 ans, et sa femme Clara a commencé à le tenir le jour de sa naissance, car son père le féroce Friedrich Wieck l’obligeait à tenir son journal et le jour de la naissance de Clara, il a pris la plume pour sa fille je jour de sa naissance…/…La plupart des poèmes, des contes ou des essais que Schumann a écrits relèvent du même effort ou du même désir d’explication de soi-même à soi-même qu’est le journal, et presque toute l’œuvre musicale de Schumann est aussi le désir de s’expliquer soi-même à soi-même et de se connaître soi-même. Le journal du couple Schumann, c’est un livre de bord de la navigation conjugale, où on y met tout…   Dans le journal ne vient jamais ce que la musique a exprimé…/...l’effusion lyrique de Schumann c’était dans son œuvre…/...En général, c’est la vie affective du couple, ce sont les événements familiers, la naissance des enfants, l’arrivée des amis, on parle de Mendelssohn, Liszt, Brahms, Berlioz…/....   Nous avons devant nous Mr et Me Schumann, mais ils sont d’une qualité telle que tout ce qui est écrit dans leur journal est passionnant. C’est une sorte de biographie en filigrane, c’est une espèce de dessin ce journal, et sur ce dessin, vient se poser tout ce que nous savons de Schumann… ».Marcel Brion

Programmation musicale

Robert Schumann
Scènes d'enfants, op 15 : Am Kamin (Au coin du feu)
Wilhelm Kempff, piano
DGG 435045-2   

Robert Schumann
Scènes de la Forêt, op 82 (extraits)
Wilhelm Kempff, piano
DGG 435045-2   

Robert Schumann
L’Amour et la vie d’une Femme op 42 (extraits)
Kathleen Ferrier, contralto
John Newmark, piano
Decca 592 160/6   

Robert Schumann
Scènes d'enfants op 15 (extraits)
Wilhelm Kempff, piano
DGG 435045-2