Lundi 15 novembre 2021
59 min

"Le feuilleton de France Musique" (1993) : la vie de Franz Liszt (6/10)

Lors des 5 premiers épisodes, nous avons vu Liszt passer d’un adolescent parisien à un artiste religieux et amoureux. Il est maintenant à Vienne, il renoue avec ses racines de l’Europe de l’Est et essaie de participer à distance à l'éducation de ses enfants avec Marie d'Agoult.

"Le feuilleton de France Musique" (1993) : la vie de Franz Liszt (6/10)
Franz Liszt au piano (Josef Danhauser, 1838)

Bienvenue dans les Trésors de France Musique ! Nous nous embarquons dans la 2e semaine du Feuilleton de France Musique consacré au pianiste et compositeur romantique Franz Liszt. 

Aujourd'hui : 6e épisode sur 10 d’une série diffusée en 1993 et produite par Robert Arnaut. Plus que de simples lectures de biographies et de lettres, il s’agit d’une fiction radiophonique, avec des acteurs, des bruiteurs, des extraits musicaux, et des improvisations au piano dans le style de Liszt. Ce feuilleton, c’est surtout la voix de Robert Arnaut, sorti des classes d’art dramatique du Conservatoire de Toulouse et vedette du grand rendez-vous du week-end sur France Inter entre 1963 et 1988 : “l’Oreille en Coin”, de Pierre Codou et Jean Garretto. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lors des 5 premiers épisodes, nous avons vu Liszt passer d’un adolescent parisien à un artiste religieux et amoureux, double trajectoire parfaitement incarnée par ses années de pèlerinages passées en Italie avec Marie d’Agoult. Franz Liszt est maintenant à Vienne, il renoue avec ses racines de l’Europe de l’Est et essaie de participer à distances aux relations compliquées entre lui-même, Frédéric Chopin, George Sand et Marie d'Agoult. 

Et puis enfin, ce feuilleton, c’est Gérard Parmentier au piano, Directeur de la Musique à la Comédie Française, pianiste de l’Opéra de Paris et improvisateur hors pair. 

Bonne écoute !

L'équipe de l'émission :