Vendredi 22 novembre 2019
59 min

Le Concert égoïste de Claude Chabrol : Une archive de 1976 (2ème partie)

Suite de l'entretien que Claude Maupomé avait enregistré avec Claude Chabrol en 1976. Le cinéaste évoque la place de la musique dans ses films, sa ferveur pour Mozart, son travail avec le compositeur Pierre Jansen, et sa proximité avec Prokofiev...

Le Concert égoïste de Claude Chabrol : Une archive de 1976 (2ème partie)
Le Concert Egoïste de Claude Chabrol, prod. Claude Maupomé (1976) , © Getty / Jacques Prayer/Gamma-Rapho

Prokofiev, c’est l’âme sœur, c’est le compositeur que je ressens le plus facilement, je vois ce qu’il a voulu faire et pourquoi il l’a fait …J’ai même l’impression de ressentir ce qu’il ressentait quand il écrivait les notes.

Programmation musicale

Béla Bartók
Deux portraits op.5
Lorand Fenyves, violon
Orchestre de la Suisse Romande, dir. E. Ansermet   

Constantin FedorovitchDankevitch
Symphonie n°2 

Benjamin Britten
Le Tour d’écrou
English Opera Group Orchestra, dir. Benjamin Britten   

Pierre Jansen
BO du film Docteur Popaul (réal. Claude Chabrol)   

Julien Clerc / Etienne Roda-Gil
Le patineur
Julien Clerc, chant   

Paul Dukas
Symphonie en ut majeur : andante espressivo
Orchestre national de l’ORTF, dir. Jean Martinon   

Sergueï Prokofiev
Symphonie n°3 en ut mineur op 44
Orchestre symphonique de la radio de l’URSS, dir. G. Rojdestvenski 

Pour aller plus loin...

Avec la collaboration d'Annelise Signoret, documentaliste à Radio France

  • Quelles musiques entend-on dans les films de Claude Chabrol ? Thierry Jousse fait le point pour nous. Un numéro du magazine Blow Up d’Arte :
  • La Cérémonie de Chabrol et Don Giovanni de Mozart. Analyse proposée par Brigitte Boëdec pour le site forum.ciné.free.
  • Extrait d’Alice ou la dernière fugue (1977) de Claude Chabrol et le Concerto K 491 in sol mineurpour piano et orchestre de Mozart :
L'équipe de l'émission :