Lundi 21 octobre 2019
59 min

Le champ de la méditation, par Nadia Boulanger : Une archive de 1974

"Amener le plus grand nombre à éprouver du bonheur à écouter des chefs d’œuvres de la musique", telle était l’intention de Nadia Boulanger dans les émissions que la musicienne présentait sur France Musique en 1974. Au programme, des œuvres Bach, Dowland, Fauré, Mozart et Stravinsky...

Le champ de la méditation, par Nadia Boulanger : Une archive de 1974
Que savons-nous de ? Le champ de la méditation prod. Nadia Boulanger (1974) (extraits) / Les trésors de France Musique

"Je voudrais que chacun écoute seulement ce qui est en lui de meilleur et qu’il entende, s’il aime la musique, que la musique lui parle un langage suprême …"Nadia Boulanger

En 1974, France Musique avait confié à Nadia Boulanger le soin de présenter cinq émissions de la série « Que savons-nous de ? ». L’intention de Nadia Boulanger était d’amener le plus grand nombre de gens possibles à éprouver du bonheur à écouter des chefs d’œuvres sans se soucier de la technique :
« Je voudrais que chacun écoute seulement ce qui est en lui de meilleur et qu’il entende, s’il aime la musique, que la musique lui parle un langage suprême …Ecouter de la musique doit être une source de bonheur, pas d’application, pas de théorie, mais d’abord une source de bonheur, je voudrais que nous réussissions à ne rien faire de technique dans ce que nous allons dire…Osez aimer quelque chose, osez ne pas aimer quelque chose, et essayez de pénétrer dans cette région de vous-même assez oubliée aujourd’hui où l’on rencontre la paix et la contemplation ». Le titre donné à cette série, Le champ de la méditation, correspond à la nature des œuvres choisies, parmi lesquelles figuraient des mélodies de Fauré, enregistrées par Udo Reineman et Narcis Bonet  tout spécialement pour l’occasion.
Ces émissions ont été enregistrées le 22 avril 1974, rue Ballu, au domicile de Nadia Boulanger, avec la complicité du pianiste Edmond Rosenfeld, qui avait co-produit ces émissions.

Programmation musicale

J-S Bach
Cantate BWVa70:Wachet! betet! betet! wachet!
Chorale Heinrich Schutz
Ensemble instrumental de Heilbronn, dir. Fritz werner   

John Dowland
Seven tears
Quintette de violes de la Schola Cantorum Basiliensis   

Gabriel Fauré
Mirages op. 113 : Danseuse (texte Renée de Brimont)
Udo Reinemann, baryton
Narcis Bonet, piano
(Enreg chez Nadia Boulanger 1974)   

Gabriel Fauré
La chanson d'Eve op. 95 :
Veilles-tu ma senteur de soleil
Crépuscule
O mort, poussière d’étoiles
(Textes Charles van Lerberghe)
Udo Reinemann, baryton
Narcis Bonet, piano
(Enreg chez Nadia Boulanger 1974)   

Gabriel Fauré
3 Mélodies op. 7 : Après un rêve
Udo Reinemann, baryton
Narcis Bonet, piano
(Enreg chez Nadia Boulanger 1974)   

W.A Mozart
Quatuor en do Maj K 465
Quartetto Italiano   

Igor Stravinsky
Capriccio
Igor Stravinsky, piano
Orchestre des Concerts Straram, dir. Ernest Ansermet   

W.A Mozart
Quintette en sol mineur K 516 : Adagio
Quatuor de Budapest et Walter Trampler, alto 

L'équipe de l'émission :