Vendredi 12 novembre 2021
59 min

"Documentaires musicaux", Le Conservatoire de Marseille ; prod. Denise Bahous (1972)

A quoi ressemblait le Conservatoire de Marseille en 1972 ? L'institution était dirigée par le pianiste Pierre Barbizet, et il ouvre ses portes à Denise Bahous qui laisse tourner les micros dans les classes de musique de chambre. Passionnant !

"Documentaires musicaux", Le Conservatoire de Marseille ; prod. Denise Bahous (1972)
La bibliothèque et le conservatoire de Marseille, © Getty / inconnu

Bienvenue dans les Trésors de France Musique ! Toute l’équipe et moi-même sommes ravis de vous présenter une archive de 1972. A cette époque, George Pompidou était à la tête de l’Etat français, Igor Stravinsky venait de mourir, et France Musique s'appelait … déjà France Musique. 

Le mardi 25 janvier 1972, France Musique posait ses micros au Conservatoire de Marseille pour réaliser un documentaire d’une heure sur cette institution dirigée par le pianiste Pierre Barbizet. Denise Bahous s’est rendue de salle en salle, de classe en classe, et il est assez fascinant d’avoir un aperçu du fonctionnement d’un Conservatoire au milieu du XXe siècle, avec ses classes de percussions, de musique de chambre, de violon ou d'électroacoustique avec son professeur (Marcel Frémiot, excusez du peu) un peu râleur. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pierre Barbizet fait plusieurs apparitions devant nos oreilles, avec sa voix grasse et rocailleuse, et des répliques aussi cinglantes que fines et intelligentes, autant sur les subventions accordées à son conservatoire que sur Beethoven, "qu’il ne faut pas jouer trop joli". Le plus agréable reste sans doute la captation des consignes données par les professeurs à leurs élèves. Bonne écoute !

L'équipe de l'émission :