Entretien
Lundi 15 octobre 2012
51 min

Zabou Breitman actrice, nous présente la pièce la compagnie des spectres au th. la Gaité Montparnasse (Paris)

Zabou Breitman actrice, nous présente la pièce la compagnie des spectres au th. la Gaité Montparnasse (Paris)
Zabou Breitman actrice, nous présente la pièce la compagnie des spectres au th. la Gaité Montparnasse (Paris)

© PALZON

Deux femmes, la mère et la fille, vivent recluses dans un petit appartement.

Zabou seule en scène !

Invités

Zabou Breitman

baigne dans le théâtre et le cinéma depuis sa plus tendre enfance. A quatre ans, elle joue dans l'un des épisodes de Thierry la Fronde aux côtés de son père. Son bac en poche, elle étudie le cinéma, le grec moderne et l'anglais, et fréquente le cours Simon. Animatrice à Récré A2 dans les années 80, elle fait ses débuts au cinéma en 1982 en apparaissant dans Elle voit des nains partout ! et La Boum 2. Mais confrontée à l'antisémitisme sur un plateau de tournage, elle décide, pendant plus de quinze ans, de ne garder que son diminutif, Zabou. Souvent cantonnée au registre de la comédie (Banzaï, Le Complexe du Kangourou, Le Beauf, Promotion canapé), elle ne tarde pas à se distinguer par sa fraîcheur et son piquant.

Dans les années 90, la belle élargit son répertoire de comédienne en travaillant avec des valeurs sûres du cinéma français : les cinéastes Diane Kurys (La Baule-les-Pins, 1990), Coline Serreau (La Crise, 1992), ou encore le tandem Jaoui / Bacri pour Cuisine et dépendances en 1993.
Fort de cette expérience devant la caméra, elle passe à la réalisation en 2001 et signe son premier long métrage, Se souvenir des belles choses, avec dans les rôles principaux Jacques Dutronc et Isabelle Carré. Suivront en 2006 L'Homme de sa vie et en 2009 Je l'aimais, une adaptation du roman homonyme d'Anna Gavalda interprétée par Daniel Auteuil et Marie-Josée Croze. Durant cette décennie, Zabou Breitman n'en oublie pas pour autant son métier d'actrice qui l'amène à collaborer avec Michel Deville (Un monde presque paisible, 2002), Gilles Lellouche (Narco, 2004) ou encore Rémi Bezançon (Le premier jour du reste de ta vie, 2008). En 2010 elle signe No et moi, son troisième long métrage en tant que réalisatrice, dans lequel elle interprète la mère d'une adolescente rebelle. L'année suivante, à l'affiche du casting vocal de l'adaptation de la bande-dessinée Titeuf par Zep, elle joue à nouveau le rôle d'une mère, mais cette fois-ci dans un registre comique.

la compagnie des spectres de Lydie Salvaire

Marcel Quillévéré

Deux femmes, la mère et la fille, vivent recluses dans un petit appartement. L'huissier de justice, chargé de procéder à l'inventaire de leurs biens avant saisie, va devenir l'interlocuteur, bien malgré lui, de ces femmes hantées par les spectres de l'Histoire. La mère vient colorer la noirceur du propos de son vocabulaire fantasque
et grossier, atrocement drôle parfois, parlant du Maréchal Putain, prenant l'huissier pour Darnand qu'elle enjoint de déguerpir à coup de Raus, mais citant Épictète et Sénèque en toute simplicité. La fille compose, affolée de la tournure des choses, en fait peut-être trop, comme elle le dit, pour éviter coûte que coûte la guerre. Pendant ce gigantesque état des lieux, la fille raconte sa mère qui raconte sa propre mère, remontant deux générations jusqu'à ce drame familial sous l'Occupation, et le régime de Vichy, qui perdurera jusqu'à aujourd'hui, soixante-sept ans plus tard.
«Pensez-vous que le malheur s'hérite, monsieur l'huissier ?» demande la fille.

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
B K Gruber
Album : Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Thierry La Fronde, générique
Isabelle Breitman; Jean-Claude Drouot
INA

Purcell
Come ye sons of art away Z 323 (1694) Sound the Trumpet pour soprano, ténor et basse continue
Patricia Petibon,soprano; Jean-François Novelli, ténor
Ensemble Amarilis
Ambroisie AMIE AMB 9902

Purcell
The Fairy Queen (1692) O let me weep Complainte de Juno
Patricia Petibon
Ensemble Amarilis
Ambroisie AMIE AMB 9902

Ambroise Thomas
Air de la Folie
Natalie Dessay
Orchestre du Capitole de Toulouse
Michel Plasson
Virgin VRGN 6994690

Anna Chalon, Marianne Groves
Sunshine
Anna Chalon « Kiddo »
VAZIVA

Cendrillon, Valse et Minuit (Final Acte 2)
Prokofiev
Orchestre Symphonique de la RTV de l'URSS
Guenadi Rodestvenski
Audiophile APHI APL 101.752

Michel Jonasz
Je voulais te dire que je t'attends
Michel Jonasz
WARNER MUSIC FRANCE 2564634635

Radio Head
Creep
Radio Head
PARL 6936042

Bellini
Sonnambula, Ah non credea mirarti
Natalie Dessay
Orchestre et Choeurs de l'Opéra de Lyon
Evelino Pido
Virgin VRGN 3951385

Herman Hupfeld
As time goes by
Brian Ferry
Parlophone PARL 6936042

L'équipe de l'émission :
Mots clés :