Entretien
Lundi 17 septembre 2012
51 min

Stanislas Merhar actuellement au Théâtre des Maturins (Paris)

Stanislas Merhar actuellement au Théâtre des Maturins (Paris)
Stanislas Merhar actuellement au Théâtre des Maturins (Paris)

Invités

Stanilas Merhar

Après avoir étudié pendant cinq ans le piano à l'École Normale de Musique de Paris, Stanislas Merhar commence à travailler la dorure sur bois. En 1997, il est remarqué lors d'un casting sauvage organisé par Anne Fontaine pour les besoins du film Nettoyage à sec. La cinéaste lui offre le rôle d'un jeune homme qui va semer la confusion dans un couple propriétaire d'un pressing. Jouant aux côtés de Miou-Miou et de Charles Berling, sa prestation lui vaut le César du Meilleur espoir en 1998. La même année, il intègre le casting prestigieux du téléfilm Le Comte de Monte-Cristo (où il côtoie Gérard Depardieu, Ornella Muti, Jean Rochefort, Pierre Arditi...) de Josée Dayan, une réalisatrice avec qui il travaillera à nouveau en 2001 pour Zaïde, un petit air de vengeance.

Adepte d'un cinéma d'auteur exigeant, ce comédien qui rêve d'être dirigé par Maurice Pialat apparaît tour à tour dans La Lettre (1999) de Manoel de Oliveira, Les Savates du Bon Dieu (2000) de Jean-Claude Brisseau et La Captive (id.) de Chantal Akerman. Héros du futuriste Furia (2000) d'Alexandre Aja, il tourne également en Italie, apparaissant ainsi dans I Cavalieri che fecero l'impresa (2001) de Pupi Avati et Nobel (2002) de Fabio Carpi. Aussitôt revenu en France, il devient le Adolphe (2002) de Benoît Jacquot, puis collabore à deux reprises avec Michel Deville sur Un monde presque paisible (id.) et l'adaptation de la pièce de Georges Feydeau Un fil à la patte (2003).

Prisé par les plus grands, Stanislas Merhar n'hésite pas pour autant à donner sa chance à de jeunes réalisateurs débutants comme Andrew Litvack (Merci... Dr Rey !, 2003), Jean-Henri Roger (Code 68, 2004), Dominique Lienhard (Müetter, 2005) et Gela Babluani (L'Héritage, 2006). En 2011, après avoir tourné sous la direction de deux autres cinéastes novices, Valérie Mréjen et Bertrand Schefer, dans leur premier long En ville (2011), il retrouve la tête d'affiche d'un film de Chantal Akerman, La Folie Almayer

Le LIEN d'Amanda Sthers

Marcel Quillévéré

« Deux êtres se découvrent frère et sœur à la mort de leur père. Ils sont, chacun l'un pour l'autre, la part mystérieuse de leur père. Ils sont ce qu'il reste de sa dépouille. Ils sont ses mensonges en vie. Forcément ils s'attirent, forcément ils s'aiment et se haïssent à la fois. Qui a été le plus aimé ? Qui connaissait son véritable père ? Qui va hériter ? Où, avec qui, comment l'enterrer ? »

« J'ai la chance que Gérard Gélas accepte de démêler mes mots distincts pour les transformer en théâtre grâce à sa mise en scène. Il fallait des comédiens aussi doubles et sensuels que Stanislas Merhar et Chloé Lambert pour se lancer dans ce tango trouble et dérangeant. Cette pièce est une histoire d'amour théâtrale accomplie, c'est-à-dire, une mise à mort ».
Amanda Sthers

LE THEATRE DES MATHURINS

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
B K Gruber
Album :Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Véronique Samson
Dis-lui de revenir
Véronique Samson
WEA 244821

Padre Soler
Sonate en Mi mineur (Adagio)
André Gorog, piano
BML 112507

Boulat Okoudjava
Le dernier trolleybus
Boulat Okoudjava
Chant du Monde CDM LDX 274743

Georges Bizet
Les Chants du Rhin : L'Aurore
Jean-Marc Luisada
RCA 74321 5370 2

Benjamin Biolay
La Ceinture
Elodie Frégé
MERC 984 165 9

Debussy
Des pas sur la neige
Philippe Bianconi
La Dolce Volta LDV 07

Schubert
Sonate en La M D 959, 2è mouvement
Radu Lupu, piano
Deca 425033-2

Gurdjieff et de Hartmann
Mélodie indienne
Alain Kremski
Naïve NAIV V 4887

Paco Ibanez
Pello Joxepe (album : Oroitzen)
Paco Ibanez, Joxan Goikoetxea, Joserra Senperena, Txema Garces
A flor de tiempo D.L.: B-21027-99

L'équipe de l'émission :
Mots clés :