Entretien
Mercredi 14 août 2013
51 min

Sandrine Anglade

Rediffusion du 27 février 2013

Invités

Sandrine Anglade

Après avoir été l'assistante d'Andrei Serban et de Jean‐Pierre Miquel (1995‐2001), Sandrine Anglade mène sa carrière, depuis 1999, entre le théâtre et l'opéra. Depuis 2011, elle est artiste associée à la Scène Nationale‐Théâtre Musical de Besançon, et soutenue par le Centre de Création et de Production de la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre.

En 1999, elle débute sa carrière à l'Opéra avec Le viol de Lucrèce de Britten à l'Opéra de Nantes. Elle est ensuite invitée à l'Opéra National de Bordeaux pour y signer Roméo et Juliette de Gounod (2000).
En 2001, elle signe sa première mise en scène de théâtre à la Comédie‐Française (Théâtre du Vieux Colombier) avec La Mère Confidente de Marivaux, puis poursuit cette collaboration en 2002 en mettant en scène Opéra Savon de Jean‐Daniel Magnin. Très vite, elle ressent le besoin d'ancrer son travail au coeur d'une compagnie, creuset d'une pensée à la fois artistique, humaine et économique.
En 2003, elle fonde la Compagnie Sandrine Anglade. Du théâtre à l'opéra, fédérant des collaborateurs fidèles, celle‐ci cherche à jouer de la transgression des genres, mêlant, en des objets scéniques singuliers, le théâtre, la musique et le mouvement.
Depuis 2005, sept spectacles ont été créés, au coeur de cette démarche, alternant productions déléguées et commandes :

En projet : La Cenerentola de Rossini pour l'Opéra National du Rhin, octobre 2013.

Plus d'informations sur la Compagnie, les spectacles, les tournées...

LE CID - LA PIECE - RESUME

Marcel Quillévéré

Don Diègue et Don Gomès, comte de Gormas, ont décidé d'unir leurs enfants Rodrigue et Chimène, qui s'aiment.
Mais le comte, jaloux de se voir préférer le vieux Don Diègue pour le poste de précepteur du prince, offense ce dernier en lui donnant un soufflet.
Don Diègue, affaibli par l'âge et trop vieux pour se venger par lui-même, remet sa vengeance entre les mains de son fils Rodrigue qui, déchiré entre son amour et son devoir, finit par écouter la voix du sang et tue le père de Chimène en duel.
Chimène essaie de renier son amour et le cache au roi, à qui elle demande la tête de Rodrigue.
Mais l'attaque du royaume par les Maures donne à Rodrigue l'occasion de prouver sa valeur et d'obtenir le pardon du roi.
Plus que jamais amoureuse de Rodrigue devenu un héros national, Chimène reste sur sa position et obtient du roi un duel entre don Sanche, qui l'aime aussi, et Rodrigue.
Elle promet d'épouser le vainqueur. Rodrigue victorieux reçoit du roi la main de Chimène : le mariage sera célébré dans un délai d'un an.

Le Cid de Corneille, création janvier 2013
8 comédiens et 1 batteur pour mieux revisiter Le Cid.
Musique des alexandrins et travail rythmique comme pour frapper les sentiments à cru, les déchirures à vif. Une envie d'hymne au théâtre.

Le CID de Corneille mise en scène par Sandrine Anglade à la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre. 2013

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
H.K. Gruber
Album : Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Rossini
L'Occasione fa il ladro, Ouverture
English Chamber Orchestra
Marcello Viotti
Claves CLAV CD 50-9208/9

Rossini
La Cenerentola : Sextuor de l'Acte 2
R.Giménez, J.Larmore, A.Scarabelli & Laura P.Alessandro Corbelli
The Orchestra of the Royal Opera House
Carlo Rizzi
Teldec TELD 4909-94553-2

Haendel
Tamerlano : Duo Asteria-Andronico « Vivo in te »
Graham Pushee, alto; Elisabeth Norberg-Schulz, soprano
The English Concert
Trevor Pinnock
AVIE AV 0001

Nicolas Larmignat
Musique de scène pour Le Cid de Corneille mis en scène par S.Anglade
Nicolas Larmignat, percussions; Benoit Lavollée, Baptiste Dubreuil
ô jazz ! 001

Benjamin Britten
Le Viol de Lucrèce : Extrait de l'Acte 2
Christopher Purves : Collatinus; Angelika Kirchschlager : Lucrèce
Ensemble Orchestral du Festival d'Aldeburgh
Oliver Knussen
Virgin VIRCLA 6026722

Johanes Ciconia
Musique italienne du XVè siècle : Le ray au soleyl
Ferrara Ensemble
Crawford Young
Harmonia Mundi HM HMC 905241

Angelo Poliziano
La Fabula di Orfeo
Maxime Battistella, baryton
La Compagna dell'Orpheo
Francis Biggi
K617200

Prokofiev
L'Amour des Trois Oranges
Evgueni Akimov, Mikhail Kit
ChÅ“ur et Orchestre du Théâtre Mariinsky de St Pétersbourg
Valery Gergiev
Philips PHPS 462913-2

L'équipe de l'émission :
Mots clés :