Entretien
Jeudi 9 mai 2013
51 min

Robert Briatte, biographe de Paul Bowles 2/2

Robert Briatte, biographe de Paul Bowles 2/2
Robert Briatte, biographe de Paul Bowles 2/2

Paul Bowles et Robert Briatte au cours d'une promenade en banlieue de Tanger

Après avoir suivi dans la précédente émission les pérégrinations de Paul Bowles en Amérique Latine, nous poursuivons aujourd'hui avec son biographe Robert Briatte le récit des aventures musicales de notre voyageur et compositeur à travers l'Europe avant qu'il ne se fixe définitivement à Tanger.

Invités

Robert Briatte

Professeur de Lettres classiques, Robert Briatte est né en 1956. Écrivain, préfacier et même traducteur, il a déjà publié plusieurs livre parmi lesquels les biographies de l'écrivain Joseph Delteil de l'écrivain et compositeur américain Paul Bowles.

Paul Bowles

Écrivain et musicien américain (1910-1999) il passa un demi-siècle de sa vie à Tanger (Maroc) et contribua à la révélation d'écrivains marocains.

Né à New York en 1910, le musicien américain, Paul Bowles, s'est installé à Tanger en 1947 avec son épouse Jane Auer. Il vient alors de terminer Un Thé au Sahara, le roman qui le fera connaître au monde entier.

À l'origine, Paul Bowles est d'abord un musicien et un compositeur. Auteur de trois opéras, dont deux inspirés par Lorca, il avait travaillé avec Losey, Visconti, ou encore Dalí, et mis en musique des textes de Tennessee Williams, Saint-John Perse, James Joyce, Gertrude Stein ou Paul Valéry.

Contrairement à nombre d'Américains de Tanger dans les années 1950, il apprend l'arabe et vit au Maroc, parmi les Marocains. Outre la constitution d'une collection de musiques traditionnelles, notamment pour une maison de disque, Paul Bowles enregistre des conteurs dont il retranscrit les récits en anglais. On lui doit ainsi la révélation de Mohammed Mrabet ( L'amour pour quelques cheveux) et Mohammed Choukri ( Le pain nu ).

Tanger s'il y a lieu, de Robert Briatte

Marcel Quillévéré

[Editions : L'Entreligne]

"Vivre ici, c'est accepter d'être extérieur, accepter que quelque chose ne soit pas résumable à soi-même. Avoir une attitude détachée."

Etre étranger en général, être étranger partout, et trouver à Tanger le lieu privilégié pour "être étranger". Avec, parcourant le livre, un certain nombre de figures emblématiques : celles de ces étrangers par définitions que sont les artistes. Paul et Jane Bowles, surtout, mais aussi Henri Matisse, Eugène Delacroix, Brion Gysin, Roland Barthes, Jean Genet...
Il n'y a pas de considérations correctement sociologiques ou ethnographiques dans ces pages. Les Marocains sont pratiquements absents de ce livre. Ils sont les héros de livres à venir, des livres qui seront écrits dans un Tanger
qui sera complètement le leur. La foule est absente.
Tanger s'il y a lieu n'est que le récit de quelques
saisons passées au milieu d'une principauté
du vide.

Programmation musicale

Soutullo y Vert
La Leyenda del Beso
Francisco Ortiz, Ivan - Angeles Gulin : Amapola
Choeur et Orchestre Symphonique de Barcelone
Benito Laurent
Alhambra

Paul Bowles
Music for a farce (1968) 1- Allegretto rigoroso 2- Presto ( tempo de tarentelle)
H.Kretscmar, p - I.Haussmann, cl- B.Nockels, tr - R.Römer et P. Wiersma : percu
Largo

Igor Stravinsky
Dumbarton Oaks
Orchestre Symphonique de la NDR
Gunther Wand
RCA1938

Georges Antheil
Archipiélago
Orchestre Philarmonique de Slovaquie
Barry Kolman
Centaur1933

Paul Bowles
Blue Mountain Balladas : N°3 Cabin et N°4 Sugar in a Cane
Samuel Ramey : basse - Warren Jones : piano

Francis Poulenc
Sonate pour clarinette et piano
Pascal Moraguès : piano - Pascal Devoyon : clarinette
Praga

Chick Corea
Crystal Silence - Children's Song
Chick Corea : piano - Gary Burton : vibraphone
ECM

Paul Bowles
Sonate pour flûte et piano : 1er mouvement
Dietmar Wiessner : flûte - Herman Kretzschmar, piano
Largo

Tom Waits
On the Nickel
Tom Waits : chant - Michael Lang : piano
Orchestre
Bob Alcivar
EKTR

L'équipe de l'émission :
Mots clés :