Entretien
Mercredi 22 mai 2013
51 min

Pierre-François Roussillon, directeur du Théâtre 71 Scène National de Malakoff

Pierre-François Roussillon, directeur du Théâtre 71 Scène National de Malakoff
Pierre-François Roussillon, directeur du Théâtre 71 Scène National de Malakoff

Pierre-François Roussillon,Théâtre 71 Invités

Pierre-François Roussillon

Issu d'un milieu théâtral, c'est tout d'abord vers la musique que se tourne Pierre-François Roussillon. Ainsi, de 1980 à 2000, il conduit une carrière de concertiste principalement axée sur la musique de chambre et fonde notamment l'« Ensemble Concordia » et le « Trio à vent de Paris », deux formations composées de solistes de l'Orchestre de Paris, de l'Orchestre National de France et de l'Ensemble Intercontemporain. Il se produit à maintes reprises en France - nombreux festivals, Scènes nationales, Scènes conventionnées, Théâtres de ville, mais aussi à l'Auditorium du Musée d'Orsay ou bien encore au Théâtre Musical du Châtelet - ainsi qu'à l'étranger.

Puis, désireux d'imaginer et de mener ses propres projets artistiques à la tête d'institutions culturelles, il choisira d'orienter autrement son parcours professionnel Aussi, après avoir été nommé en 1999 Directeur du Théâtre de la Butte d'Octeville, puis en 2002 du Trident, Scène nationale de Cherbourg-Octeville, il prend en 2006 les rennes de la Maison de la Culture de Bourges.

Pour ces scènes à vocation pluridisciplinaire, les projets artistiques que qu'il conduits se sont articulés autour des écritures classiques et contemporaines, théâtrales, musicales, chorégraphiques. Ces projets auront été constitués de saisons ouvertes sur l'Europe et le monde, mettant en lumière les relations entre mémoire et présent, entre répertoire et création contemporaine, tout en privilégiant les formes croisées. Dans la cohérence et l'exigence, les productions prestigieuses auront côtoyé des propositions plus singulières. Sa démarche se sera également caractérisée par l'affirmation d'une action culturelle originale, innovante, structurante, imaginative et propice au développement de nombreux partenariats et de réelles synergies. De même, elle se sera illustrée par la volonté d'une recherche permanente de collaborations et d'échanges avec d'autres structures, culturelles, socioculturelles, associatives ou institutionnelles, situées sur ces territoires.

Après une présence remarquée dans le Cotentin où les résultats enregistrés dans tous les domaines par la Scène nationale de Cherbourg-Octeville, se sont révélés très largement à la mesure du défi fixé, sa nomination à la tête de la Maison de la Culture de Bourges aura permis de nouveaux développements à son action. Outre une constante implication dans tous les champs du spectacle vivant, sans omettre les arts plastiques et le cinéma, il fit alors, conformément aux missions de cette entité, le pari d'un engagement fort de la structure dans le domaine de la production par la conception de projets propres à l'institution berruyère. Ainsi des spectacles tels que « Les enfants terribles », « Cosi fan Tutte », « Irrégulière », auront connu de vifs succès et d'importantes tournées.

Historique du le Théâtre 71

Créé en 1971, le Théâtre 71 naît Centre d'Animation Culturelle sous la direction de Guy Kayat, metteur en scène et fondateur avec Claire-Lise Charbonnier de la compagnie Charbonnier-Kayat, implantée depuis 1965 au cœur de la vie culturelle de Malakoff.
Guy Kayat inaugure ce lieu symbole de la décentralisation et d'un engagement politique dont le nom, historiquement marqué, rend hommage au centenaire de la Commune de Paris.

Au décès de Guy Kayat en 1983, Pierre Ascaride est nommé à la direction du Théâtre 71, qui deviendra en 1986 Centre d'Action Culturelle.
En 1992, le Théâtre 71 devient Scène Nationale et développe le champ de ses investigations artistiques en prenant la gestion du cinéma Marcel Pagnol qui ouvre ses portes cette même année.

2010-2011 est la dernière des 27 saisons que Pierre Ascaride aura programmée. Elle défend une programmation essentiellement dédiée au théâtre français et international, au théâtre d'objets pour adultes (via le festival Mar.T.O) et aux propositions destinées au tout public, en portant une attention particulière à la transmission de la parole artistique et de la pratique théâtrale.

Depuis le 1er janvier 2011, Pierre-François Roussillon succède à Pierre Ascaride.
Passionné depuis toujours par le théâtre et les arts de la scène, Pierre-François Roussillon, après une première carrière d'interprète dans le secteur musical, a été le premier directeur du Trident, Scène Nationale de Cherbourg Octeville avant de prendre la direction de la Maison de la Culture de Bourges.
Son projet à partir de la saison 2011-2012, tout en ménageant une place de choix au théâtre, sera résolument pluridisciplinaire, foisonnant de propositions musicales et d'une résidence chorégraphique par saison, afin d'élargir et de diversifier encore les publics que rassemble le scène nationale, avec l'ambition de faire vivre les différents espaces du théâtre au bénéfice de tous les habitants de Malakoff.

Musique au théâtre 71

Marcel Quillévéré

Jazzamalak
un dimanche par mois dès 16h30 au foyer-bar
Ça claque comme un « slap », ça scande comme du « scat », c'est « JazzaMalak ! », la deuxième saison du jazz et des musiques improvisées à Malakoff

Prochaine date :
9 juin | SLUGGED | Olivier Laisney trompette, Adrien Sanchez saxophone ténor, Stéphane Caracci vibraphone, Joachim Govin contrebasse, Thibault
Perriard batterie, Denis Guivarc'h saxophone

Les Brunchs
un dimanche par mois dès 12h au foyer-bar
Autour d'œuvres marquantes du répertoire classique ou plus contemporain, le théâtre propose de partager un moment privilégié avec des artistes et chambristes exceptionnels. Ces moments musicaux, imaginés autour et avec la complicité du Trio Opus 71, ensemble associé à la vie du Théâtre 71 et formé de Pierre Fouchenneret, Nicolas Bône et Éric Picard

Prochaine date :
26 mai | Ernö Von Dohnanyi Sérénade en ut majeur, op. 10 | Trio Opus 71
Pierre Fouchenneret violon | Nicolas Bône alto | Éric Picard violoncelle

Théâtre 71 Scène Nationale de Malakoff

3 Place du 11 Novembre 92240 Malakoff 01 55 48 91 00

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
H.K. Gruber
Album : Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Henri Dutilleux
Quatuor à Cordes « Ainsi la Nuit » Litanie N°2
Quatuor Arcanto
HARMONIA MUNDI HMC 902067

Stravinsky
Trois Pièces pour clarinette solo, N°3
Reginald Kell, clarinette (Enregistré à New York le 12 septembre 1951)
Deutsch Gramophon DGG 00289 477 5280

Max Reger
Quintette avec clarinette en La majeur Op 146 (1915) 3è mouvement: Largo
Quatuor Oxalys
Fuga Libera FUGAL FUG553

Yves Rousseau
La Tour Cassée
J-M.Larché, saxo; R.Huby, violon; Y.Rousseau, contrebasse; C.. Marguet, batterie
LAHO HOP 200027

W A Mozart
Sérénade en Si bémol Majeur KV 361 dit Grande Partita, 3è mouvement : adagio
Ensemble Intercontemporain
Pierre Boulez
DECCA DECA 478 0316

Ernö von Dohnanyi
Trio à cordes, Final : Rondo
Trio à Cordes de Vienne
Calig CALI CAL 50896

Charles Ives
The Unsawered Question, La Question sans Réponse
Orchestre de la Südwestrundfunk Baden-Baden et Freiburg
Michael Gielen
SWR Hänssler Classic HACL CD 93.097

Robert Schumann
Märchen erzählungen, 1er mouvement
Trio Contrastes
Cyprès CPRE CYP1667

L'équipe de l'émission :
Mots clés :