Entretien
Mercredi 15 mai 2013
51 min

Michel Le Bris, écrivain et directeur du festival international du livre et du film de Saint-Malo : Étonnants voyageurs

Michel Le Bris, écrivain et directeur du festival international du livre et du film de Saint-Malo : Étonnants voyageurs
Michel Le Bris, écrivain et directeur du festival international du livre et du film de Saint-Malo : Étonnants voyageurs

Voyage en Afrique et en Amérique deux continents à l'honneur du festival international du film et du livre : Etonnants Voyageurs dont Michel Le Bris est directeur.

Invités

Michel Le Bris

Editeur, écrivain, philosophe, journaliste, Michel Le Bris est passionné par les grands espaces, les voyages et les grands aventuriers. Un engouement que ses ouvrages, Les Flibustiers de la Sonore, Ecosse, Un hiver en Bretagne, ou encore L'Ouest américain territoires sauvages, paru en mars 2005, ne sauraient démentir.

Rien d'étonnant donc à retrouver ce lecteur assidu de Stevenson au poste de directeur du festival de Saint-Malo Etonnants Voyageurs créé en 1990.

Le Breton dirige également le centre d'art Abbaye de Daoulas, dans le Finistère où il organise de grandes expositions.

Ancien militant au sein de la gauche prolétarienne, Michel Le Bris s'est éloigné des mouvements de lutte révolutionnaire mais poursuit son idéal d'ouverture à l'autre et au monde.

Etonnants Voyageurs

Marcel Quillévéré

Festival international du livre et du film de Saint-Malo du 18 au 20 mai.

"Comme une vague grossissant à toute vitesse, qui menace de tout emporter sur son passage... Nous voici entrés dans la zone des tempêtes - et la première urgence est moins de savoir de quoi demain sera fait que de se repérer, déjà, dans la tourmente, de décrypter de quoi est fait notre aujourd'hui.

Le monde qui vient... Nous l'annoncions, nous avons exploré, année après année, quelques-unes de ses multiples facettes. La création du festival, en 1990, qui portait en sous-titre : « quand les écrivains redécouvrent le monde », n'avait pas d'autre objectif. Nous guidait cette conviction, à rebours des modes littéraires de l'époque, vouées pour l'essentiel à la contemplation de leur nombril, ou au maintien en état de survie d'avant-gardes en coma dépassé, qu'il y avait urgence à ce que la littérature française retrouve, elle aussi, les voies du monde, qu'en chaque époque de mutation ce sont les artistes, les écrivains qui donnent à sentir, à voir, à lire l'inconnu du monde qui vient.

Futile, la littérature, dans pareil maelström ? Au cœur de tout. Les sciences humaines, les unes après les autres, entrent en crise - en tous les cas, s'interrogent sur elles-mêmes. Et toutes - faut-il s'en étonner ? - retrouvent face à elles la littérature, et sa capacité à dire l'inconnu du monde. Autrement dit, se trouvent conduites, non seulement à se remettre en cause, mais à repenser, les puissances de la littérature. Enfin ! pourrions-nous dire : c'est le combat de notre festival. Ce sera donc le thème de cette nouvelle édition : « le monde est un roman ».

Crises, convulsions, terribles crispations, vertiges de destruction, prodigieux enfantement de monstrueuses mégapoles, surgissement de nouvelles générations d'écrivains et de cinéastes imposant d'autres sons, d'autres rythmes, d'autres voix : l'Afrique surgit sur la scène du monde, qui entend prendre sa place dans le siècle qui commence. Et l'Amérique, un roman ? Résolument, pour son incroyable capacité, depuis toujours, à se fictionner dans l'immédiateté et à réinventer sans cesse ses mythes fondateurs. Dans ses romans, dans ses films, dans ses séries TV, plus que jamais, l'Amérique est une légende."

Michel Le Bris

Le site d'Etonnants Voyageurs

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
H.K. Gruber
Album : Berlin im Licht réf : LARGO 5114

William Levi Dawson
Negro Folk Symphony, 3è mouvement
Orchestre Symphonique de Détroit
Neeme Järvi
Chandos CHAN 9909

Tania Leon (texte de Wole Soyinka)
Scourge of Hyacinths, air de la Mère : Oh Yemanja
Dawn Upshaw, soprano
Solistes de l'Orchestre de St' Lukes : Margaret Klampmeier, piano; Myron Lutzke, violoncelle
Nonesuch 79458-2

Mélodie traditionnelle anonyme (Arrangement : Toumani Diabaté)
Samba Geladio
Ali Farka Touré, guitare; Toumani Diabaté, kora
World Circuit WOCI WCD 083

Saul Williams
Fall up
Saul Williams chant; Renaud Létang, guitare; David Sztanke, clavier
Sony 88697903682

D.Ellington (orchestration R.Henderson) composé pour la Dance Theater de Harlem
Trois Rois Noirs (Three black kings), Balthazar le Roi Mage
American Composers Orchestra
Maurice Peress
Music Masters 7011-2-C

Kevin Volans
White man sleeps, Pour quatuor à cordes -2è mouvement
Kronos Quartet
Elektra Nonesuch 7559-79275-2

Luis Gonzaga (arrangement de Ballaké Sissoko)
Asa Branca
B.Sissoko, kora; A.Diabaté, guitare; V.Ségal, violoncellel
NOF 371 810 0

Discours de Daniel Barenboim au Palais de la culture de Ramallah le 21 août 2005
Warner Classics WARCLA 2564 62791-2

Edward Elgar
Variations énigmatiques - Nimrod
Orchestre du Divan oriental-occidental, West-Estaren Divan Orchestra
Daniel Barenboim
Warner Classics WARCLA 2564 62791-2

L'équipe de l'émission :
Mots clés :