Entretien
Mardi 31 décembre 2013
55 min

Marie-Thérèse Orain, comédienne chanteuse

Pour ce soir de réveillon nous ne pouvions le passer sans cette grande interprète, avec une sacrée personnalité, un talent exceptionnel, comédienne autant que chanteuse, elle a parcouru tous les cabarets Rive Gauche de Paris. Marie-Thérèse Orain, une rencontre !

Marie-Thérèse Orain avec Madame Raymonde Spectacle « Ma sœur » 11/11/13 à l’Européen


PROGRAMMATION MUSICALE

GENERIQUE de L’EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
H.K. Gruber
Album : Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Vincent Youmans - Irving Caesar - Otto Harbach
No, No, Nanette -Ouverture
COLUMBIA TWO 278

Maurice Yvain
Gosse de Riche (opérette) -Combine
Marie-Thérèse Orain, chant
Piano
Enregistrement privé

Gribouille
Ostende
Marie-Thérèse Orain
Enregistrement privé

Georges Brassens
Mourir pour des idées
Eorges Brassens
Philips PHPS 532361-2

Franz Lehar
La Veuve Joyeuse
Marie-Thérèse Orain
Michael Melby, Danilo
Enregistrement privé

Franz Lehar
La Veuve Joyeuse -Interlude entre l’Acte 2 et 3
Quatuor Ambrosius
Orchestre de Dresde
Dir Christian Thieleman
Deutsche Gramophon DGG 4779540

Charles Lecocq
La fille de Madame Angot -„Marchande de marée“
Marie-Thérèse Orain, Madame Grenu
Orchestre
Archives INA

Charles Lecocq
La Fille de Madame Angot
Ouverture
Orchestre
Dir Ricahrd Blareau
ACCD 465883-2

Adelaïde
Jacques Debronckart
EPM RECORDS VC 106-6

Daniel-François Esprit Auber
Manon Lescaut -Acte 1- Scène 2 Dans la guinguette de Madame Bancelin
Elisabeh Vidal, Soprano (Manon) - René Massi, baryton Marie-Thérèse Orain, Madame Bancelin - Gilles Dubernet, le sergent
Chœur du théâtre Français
Le Sinfonietta de Picardie
Dir Patrick Fournillier
(enregistré à l’Opéra-Comique de Paris en Septembre 1990)
Le Chant du Monde CDM LDC 2781054

Michel Frantz - Philippe Rondest (paroles)
La Comtesse Dracula
Marie-Thérèse Orain, et
Jean-Pierre Cadignan, chant
Mathieu Gonet, piano
Percussions : Claude Soen Direction et claviers : Sergio Tomassi
Privé Comtesse Dracula

Boris Vian
Je m’aime
Marie-Thérèse Orain, chant - France Olivia, piano
Le Trio de Michel Roques
SARAVAH SH 10 002

Darius Milhaud
Carnaval des Gueux – Ouverture - Sur la Tamise
(-Chelsea)
New London Orchestra
Dir Ronald Corp
CD Hyperion HYPE CDA 66594

OUVRAGE

Je vais mourir demain
« Gribouille »

Gribouille " était le désespoir sous sa forme la plus séduisante, le désespoir qui chante, avec de brusques coups de gueule et d'inattendus mouvements de tendresse qui l'étonnaient elle-même. Vaincue, Gribouille ? Non. Pour nous tous qui figurons dans ce livre, elle est là et nous crie : Tenez encore un peu ! " (Françoise Mallet-Joris)

Gribouille " la jolie fille pleine de musique qui ressemblait parfois à un joli garçon " est partie, les ailes brûlées, en janvier 1968 - à l'aube des barricades. Une carrière fulgurante de 5 années ! Mathias, Grenoble, Si j'ai le cœur en berne, Ostende, Mourir demain... Au total 45 textes de chansons, enregistrées où inédites, toutes publiées ici, d'une étonnante modernité font que trois décennies plus tard - sans que les médias s'en mêlent - cette éphémère troublante et déchirée retrouve dans chaque génération un écho à son mal de vivre et à son inaltérable soif d'amour. Telle Janis Joplin ou James Dean, Gribouille est entrée dans la légende. Elle avait 26 ans.

Gribouille : je vais mourir demain (ouvrage)
Gribouille : je vais mourir demain (ouvrage)
L'équipe de l'émission :
Mots clés :