Entretien
Mercredi 3 juillet 2013
51 min

Jean-René Sautour Gaillard et Sylvie James Jarrethie

Jean-René Sautour-Gaillard, un peintre cartonnier parmi les plus célèbres de notre époque, héritier du célèbre Robert Wogensky… Adolescent il faisait des photos du jardin familial ou de paysages, plutôt que des portraits. Un peintre cartonnier ou un peintre tout court pour la tapisserie ?

Né en 1946 à Paris, Jean-René Sautour-Gaillard entre en 1964 à l’Ecole nationale supérieure des arts appliqués et métiers d’art. Sa rencontre avec Robert Wogensky, qui a participé au mouvement de rénovation de la tapisserie contemporaine, est déterminante. Depuis 1971, ses expositions se succèdent en France comme à l’étranger. Certaines de ses oeuvres sont entrées au Mobilier national, d’autres dans des collections publiques prestigieuses : Museum of Art de l’université du Michigan (USA), manufacture des Gobelins, musée olympique de Lausanne.

Piano à quatre mains, tapisserie - Jean-René Sautour-Gaillard
Piano à quatre mains, tapisserie - Jean-René Sautour-Gaillard

visuel : Piano a quatre mains, tapisserie, 140x170cm_1991

Les éditions Lelivredart présentent Jean‐René Sautour‐Gaillard, La Déchirure, le premier ouvrage consacré à l’œuvre de renom du peintre cartonnier, Jean Sautour‐Gaillard.
Ayant joué un rôle déterminant dans le renouveau de la tapisserie contemporaine de la seconde partie du XXe siècle au côté de Robert Wogensky, cette monographie riche de plus de 500 reproductions en couleur de ses œuvres, ses maquettes, ses dessins et sa collection de tissus, invite à redécouvrir la carrière exceptionnelle menée par Sautour‐Gaillard, ainsi que la genèse d’une tapisserie où savoir‐faire traditionnel et création contemporaine sont à l’œuvre. Peintre et cartonnier depuis 1971, Jean‐René Sautour‐Gaillard voit ses expositions se succéder en France comme à l’étranger, comme les commandes privées et publiques d’importance. Son univers riche et complexe dévoile toute la fantaisie d'un art dans lequel il mêle à la fois le figuratif et l’abstrait. Son œuvre la plus connue : une tenture sur les Jeux olympiques (2001), intitulée « Pour un certain idéal », commandée par le musée olympique de Lausanne, réalisée par 12 ateliers et manufactures de lissiers d’Aubusson. C’est l’une des plus grandes tapisseries au monde (267 m2 sur 17 panneaux).

A noter : L’ouvrage accompagne une exposition rétrospective itinérante présentée :
‐ à la mairie d’Aubusson (Creuse), du 1er juillet au 31 août 2013
‐ et au musée municipal d’art et d’histoire de Colombes (92), du 15 avril au 31 juillet 2014.

L'auteur : Dany Cavelier est journaliste, elle a notamment dirigé le service étranger du bureau parisien de l'Associated Press. Elle s’est passionnée pour l’oeuvre et la carrière de Jean‐René Sautour‐Gaillard.
Préface de Robert Guinot, journaliste au quotidien La Montagne. Passionné par le patrimoine
et l’histoire, amateur d’art éclairé, Robert Guinot est un spécialiste reconnu de la tapisserie d’Aubusson.
Informations pratiques
Editions : Lelivredart
Format : 24 x 30 cm, relié
Pagination : 396 pages dont 500 illustrations couleur
Prix public : 60 € TTC
Date de parution : jfi août 2013

Le gardien des esprits
Le gardien des esprits

visuel : Le Gardien des écrits, tapisserie_170x110cm_1997

PROGRAMMATION
Beaux Arts Trio
Trio en Ut, K 548, -3è mouvement : Allegro
W A Mozart
Philips PHPS 420942-2

Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire
Dir Carl Schuricht

Symphonie N°9, Adagio du 3è mouvement
(Enregistré à la fin des années 50 à la Salle Wagram à Paris)
Ludwig van Beethoven
EMI 444 787

Martha Argerich et Alexander Mogilewski, piano
Ma Mère l’Oye pour piano à 4 mains, Le Jardin féérique
Maurice Ravel
RSI Lugano 2007

Jean Guillou, orgue
L’Ascension : Transports de joie d’une âme devant la gloire du Christ qui est la sienne
Olivier Messiaen
UNIVERSAL MUSIC 480 2100

Pauo Lopes Ferreira, violon; Luca Peverini, violoncelle
Concerto Italiano
Dir : Rinaldo Alessandrini

Concerto „L’estate“ RV 315 en sol mineur, Adagio; Tempo impestuoso d’estate
Antonio Vivaldi
Opus 111 0111 OP 30363

Chant responsorial et tambour d’aisselle
Gardaoua
Traditionnel (anonyme)
OCORA OCRA C 561065

Barbara
Ma plus belle histoire d’amour
Philips PHPS 510746-2

Elena Gilels
Orchestre Symphonique d’Etat de l’URSS
Dir Evgueni Svetlanov

(20 février 1968)
Concerto N°1 pour piano et orchestre, 3è mouvement : Allegro con fuoco
Tchaikovsky
Melodya MLDY MEL CD 10 1471

L'équipe de l'émission :
Mots clés :