Entretien
Jeudi 20 septembre 2012
50 min

Janine Maclès femme de Jean-Denis Malclès un des décorateurs qui a le plus marqué la seconde moitié de XXème siècle

Janine Maclès femme de Jean-Denis Malclès un des décorateurs qui a le plus marqué la seconde moitié de XXème siècle
Janine Maclès femme de Jean-Denis Malclès un des décorateurs qui a le plus marqué la seconde moitié de XXème siècle

Portrait de Jean-Denis Malclès
Vu par Renée Auphan

Homme enfant, homme chat, mélancolique et tendre, sa nonchalante élégance a quelque chose d'un dandy du début du siècle, égaré dans un conte de fées. Son univers réel, lumineux et ouaté, peuplé d'arlequins, de poupées de chiffon, de poussière de lune et de robe d'aurore, épouse son imaginaire, tandis que son imaginaire nous fait nous rapprocher de vérités oubliées.

Ainsi ce paysage de lac accroché au-dessus de mon lit et qui, chaque matin, m'a donné, pendant des années, comme l'envie de m'y noyer. Afin d'en finir avec ce désir absurde, et me prenant dès lors un peu pour Ophélie, j'ai fait un jour repeindre ma chambre à ses couleurs. Les bleus en sont touchés de vert, les verts teintés de bleu et le tout, moiré de blanc est un certain turquoise que, dans le métier, au même titre que le fameux rouge dont parlait Jean Dutourd, on appelle Malclès

Invités

Janine Malclès

Femme de Jean-Denis Malclès

Jean-Denis Malclès

Marcel Quillévéré

est un peintre, affichiste et décorateur français né le 15 janvier 1912 à Paris où il est mort le 30 mai 2002.

On lui doit notamment la création du costume des Frères Jacques et de plusieurs affiches de cinéma ou de théâtre dont celle de La Belle et la Bête de Jean Cocteau

Petit-fils de Félix Gras et petit-neveu de Joseph Roumanille, célèbres Félibriges, Jean-Denis Malclès grandit à Avignon. Diplômé de l'École Boulle, il sculpte d'abord des meubles dans l'atelier du maître Jacques-Émile Ruhlmann, peint sur toile et tissus et dessine les premières collections de Pierre Frey. Grâce à Jean-Louis Vaudoyer, grand admirateur de son talent de peintre et de coloriste (le fameux « rouge Malclès »), il signe l'un de ses premiers décors pour la Comédie-Française où il acquiert la connaissance de la machine théâtrale.

De 1948 à 1981, il crée les décors et costumes de la plupart des pièces de Jean Anouilh, établissant une véritable osmose avec l'auteur qui reconnaît en lui le décorateur capable « de voyager au pays de ses propres rêves et de les lui restituer ». Il travaille également pour la Compagnie Renaud-Barrault ce qui fait dire à Jean-Louis Barrault : « Jean-Denis Malclès est plus qu'un illustrateur; beaucoup plus aussi qu'un peintre : il s'intègre à la pièce, en conçoit le mouvement et l'esprit, en un mot, s'oublie lui-même. Il est en premier lieu, un metteur en scène ».

Marcel Aymé, Henry de Montherlant, Marcel Achard, Marcel Pagnol, Georges Schehadé, André Gide, Jules Romains, Georges Neveux, Armand Salacrou, Jean-Paul Sartre, Peter Ustinov, Michel Lengliney et Jacques Rampal font appel à sa palette et à son sens de la scénographie.

Pour l'Opéra, il collabore aussi avec de nombreux compositeurs : Francis Poulenc, Maurice Ravel, Jean Hubeau, Daniel-Lesur, Marcel Landowski (L'Opéra de Poussière), Jean-Michel Damase, Darius Milhaud, Jack Ledru, Manuel Rosenthal...

Artiste au talent multiple, on lui doit, entre autres, l'illustration de nombreuses affiches pour les films de Jean Cocteau (La Belle et la Bête), Marcel Carné, Yves Robert ou Henri-Georges Clouzot.

Malclès illustre également des livres : Les Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet, le théâtre complet de Montherlant, Bel-Ami de Guy de Maupassant, Topaze de Marcel Pagnol ou encore les Fables d'Anouilh, sans oublier sa création des costumes des Frères Jacques.

À partir de 1985, le décorateur revient à sa première passion, la peinture, et expose en galerie. À la question : « Qu'est-ce qu'un tableau raté pour vous ? », il répond : « Un tableau dans lequel je ne m'amuse plus à peindre ». Malclès disait de son travail : « La vérité est que j'ai passé ma vie à m'amuser, à jouer... comme un enfant ! » Jean-Denis Malclès a réalisé plus de 300 décors

Tout savoir sur Jean-Denis Maclès

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
B K Gruber
Album :Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Francis Poulenc
Les Mamelles de Tirésias
Denise Duval, soprano; Jean Giraudeau, ténor; Emile Rousseau, baryton
Chœur et orchestre de l'Opéra Comique
André Cluytens
EMI 5668432

R. Goupil / M. Zimmermann
L'entrecôte
Les Frères Jacques; Pierre Philippe au piano
RYMM1917112

S Prokofiev
Cendrillon : La Fée du printemps et la Fée de l'Eté
Stadium Symphony Orchestra de New York
Leopold Stokowski
Everest EVER EVC 9023

Gilbert Bécaud
Le Pays d'où je viens
Gilbert Bécaud
Frémeaux FA 5353

Jacques Offenbach
La Vie Parisienne : Final de l'Acte 3 (le souper)
Pierre Berton, Madeleine Renault, Simone Valère, Jean Desailly
Compagnie Renaud-Barraud
André Girard
ACCD 480 4045

Mozart
La Flûte Enchantée : Trio des garçons et Tamino
Gundula Janowitz, Agnes Giebel, Anna Reynolds, Josephine Veasey
Orchestre Philharmonia
Otto Klemperer
EMI 769971

J P Rameau
Platée, fin de l'Acte 2
Christiane Castelli, Michel Sénéchal
Orchestre de la Société du Conservatoire
Hans Rosabaud
EMI 7698622

Mozart
Don Giovanni : Trio des Masques
E. Wächter, L. Alva, G.Taddei, L.Joan Sutherland, E.Schwarzkopf
Orchestre Philharmonia
Carlo Maria Giulini
EMI

Charles Aznavour
Monsieur Carnaval « La Bohême »
Georges Guétary
Orchestre du Théâtre du Châtelet
Jean-Claude Casadesus
PATHE STX 205

L'équipe de l'émission :
Mots clés :