Entretien
Vendredi 31 mai 2013
51 min

David Théodoridès, co-fondateur de Sinfonia en Périgord

David Théodoridès, co-fondateur de Sinfonia en Périgord
David Théodoridès, co-fondateur de Sinfonia en Périgord

Invités

David Théodoridès

C'est à l'age de 7 ans que David Théodorides découvre la musique en pénétrant dans le bureau de son père, où celui-ci avait coutume d'écouter Bach, Beethoven, Mozart et tant d'autres compositeurs chaque dimanche.
De cette révélation jusqu'aujourd'hui, la passion pour la musique classique ne le quittera plus. Elle le conduira plus tard à pratiquer le Chant Lyrique parallèlement à des études de juriste qu'il mène à l'université de Toulouse, où il obtient un Master de Droit Privé.

Également passionné de philosophie, et en particulier par Emmanuel Levinas, il suivra les cours de la faculté de lettre de Toulouse, en philosophie, jusqu'au niveau Deug.

Mais sa rencontre avec José Van Dam, au Conservatoire de Toulouse sera déterminante. Il s'engage définitivement dans la voie de la pratique musicale, obtient un 1er prix de fin d'étude au Conservatoire de Toulouse en art Lyrique. Il intègre ensuite l'académie Internationale de Chant de Toulouse dirigée par le grand baryton José Van Dam, puis plus tard, le Conservatoire Supérieur de Paris, dans le département de musique ancienne, afin de se perfectionner dans cette pratique musicale.

C'est un problème de santé, qui l'empêchera de poursuivre dans cette direction, malgré des débuts auprès de Jean Tubery, Michel Laplenie ou en récitaliste.
Il décide alors de se consacrer pleinement au festival Sinfonia en Périgord qu'il a fondé à l'age de 20 ans, avec son père Michel, et dont il assurait en particulier la codirection artistique.
Ainsi, à partir de l'an 2000, il conçoit pleinement la programmation artistique du festival puis en 2003, prend en main complètement les destinées du festival, avec pour ambition de créer un évènement baroque majeur et original. Il a alors 33 ans.
Depuis cette date, il conçoit chaque programmation, fait évoluer le festival, lui apporte par touche des améliorations afin que le public puisse se retrouver dans un évènement fédérateur et novateur, pour lequel Baroque rime avec liberté.

Très attaché également à l'idée de transmission, il crée à cette date les « Compagnonnages Sinfonia », et encourage de jeunes artistes à se développer harmonieusement dans le cadre du programme de soutien mis en place à Sinfonia.
En 2008, il lance une saison musicale, afin d'offrir au public une programmation musicale de qualité toute l'année et favoriser l'accès du plus grand nombre aux concerts de musique classique.

23è édition du Festival Sinfonia en Périgord

Marcel Quillévéré

La première page de Sinfonia en Périgord s'écrit en 1990, date de sa création par Michel et David Théodoridès, père et fils.

Le succès est immédiat et le public au rendez vous. Ainsi, à partir de 1992, membre de la fédération France Festivals, regroupant les plus grands festivals français, Sinfonia en Périgord réunira l'ensemble des partenaires institutionnel autour de lui.
Cette réussite, Sinfonia en Périgord le doit aussi à des choix artistiques exigeants, et aux musiciens qui ont rejoint la manifestation. En 20 ans tous les grands noms de la scène baroque internationale se succèdent en Périgord : Il Giardino Armonico, l'ensemble Clément Janequin, Ton Koopman, Il Concerto Italiano, Gustav Leonhardt, Les Musiciens du Louvres, A Sei Voci...

En 2001, David Théodoridès assure la direction générale et artistique du festival portant avec son équipe de nouvelles ambitions. Sinfonia en Périgord va évoluer sans jamais renoncer à la force de sa programmation.

En 2008, la saison Grands Interprètes est lancée, et reste encore aujourd'hui la première saison musicale classique en Dordogne. Du mois d'octobre au printemps suivant, tous les répertoires sont abordés avec la fine fleur des musiciens : Anne Quefellec, Régis Pasquier, Sonia Wieder Atherton, Anne Gastinel...

En 2010, l'association CLAP, soutenue par la ville de Périgueux, est créée et propose à Sinfonia en Périgord de venir enrichir ses activités culturelles. David Théodorides, nommé directeur général de la nouvelle association, poursuit inlassablement au côté de Josyane Bartoli Faucon, la présidente, le travail accompli depuis 20 ans, au service de la musique classique et baroque.

Festival Sinfonia en Périgord

Programmation musicale

GENERIQUE de L'EMISSION : Suite Panaméenne de Kurt Weil
utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali
Rosemary Hardy, soprano
Ensemble Modern
H.K. Gruber
Album : Berlin im Licht réf : LARGO 5114

Nicolo Piccini
Didon, Andantino
Capella della Pietà de Turchini
Antonio Florio
MBF 1107/15

Nicolo Piccini
Didon : Acte 2-Scène 3
Roberta Invernizzi, soprano
Capella della Pietà de Turchini
Antonio Florio
MBF 1107/15

Emilio Cavalieri
Rappresentazione dell'anima : -Acte 2, scène 4 : Le Plaisir avec deux compagnons, le corps et l'âme
L'Arpeggiata
Christina Pluhar
Alpha ALPH ALPHA 065

Heinrich Schütz
Erbarme dich mein, o Herre Gott, SWV 447
Dominique Visse, contre ténor (Ensemble Janequin)
Les Saqueboutiers de Toulouse
Harmonia Mundi HM HMC 901255

grégorien
Livre Vermeil de Montserrat ; Cuncti simus concanentes
Hespérion XX
Jordi Savall
EMI 763712

J S Bach
Concertodans le goût Italien BWV 971 : 2è mouvement
Kenneth Weiss, clavecin
Satirino SATIR SR 061

Henry Purcell
Le Roi Arthur; Acte 3, Les sacrifices au Dieu Wotan, air du froid
Le Concert Spirituel
Hervé Niquet
Glossa GLOS GCD

Antonio Vivaldi
Estro Armonico Concerto en Ré mineur N°11 Op 3
Concerto Italiano
Rinaldo Alessandrini
Naïve 0111 OP 30363

L'équipe de l'émission :
Mots clés :