Entretien
Vendredi 14 février 2014
51 min

Agnès Desjobert directrice de Pour Que l’Esprit Vive

Pour Que l'Esprit Vive - une vision engagée de l'art

Le fondateur de Pour Que l'Esprit Vive, Armand Marquiset (1900-1981), est l'un des personnages phares de l'histoire de la vie associative au vingtième siècle.
Visionnaire et homme d'action, il a également créé :
• les petits frères des Pauvres (1946) dont l'action est consacrée aux personnes âgées et aux personnes de plus de cinquante ans en situation de précarité,
• l'association tiers-mondiste Frères des Hommes (1965),
• les frères du Ciel et de la terre (1968) pour les personnes isolées.
Son empreinte reste liée à sa conception de la valeur unique et irremplaçable de chaque être ainsi qu'à une pratique révolutionnaire de l'aide que traduit sa propre formule : des fleurs avant le pain.
L'objectif statutaire de Pour Que l'Esprit Vive défini au moment de la création de l'association (qui se situe dans le contexte économique et social de la grande crise des années trente) était d'aider les artistes et intellectuels dont nombre vivaient dans des situations de précarité proche de la misère.
De 1932 à la guerre, l'action d'Armand Marquiset, qui venait lui-même de renoncer à une carrière de compositeur et de pianiste, consistera tout autant à apporter des aides matérielles qu'à soutenir la création artistique : organisation de concerts, d'expositions et de prix.
Après le départ effectif d'Armand Marquiset, en 1946, l'activité de Pour Que l'Esprit Vive a été pendant quelques quatre décennies essentiellement centrée sur un type d'assistance personnalisée dont la nécessité hélas a toujours continué à se faire sentir.

Pour Que l'Esprit Vive - DR
Pour Que l'Esprit Vive - DR

Pour Que l'Esprit Vive
une vision engagée de l'art

Fondée en 1932, l'association Pour Que l'Esprit Vive a été reconnue d'utilité publique en 1936. Elle a pour missions:

  • d'aider les artistes à réaliser leur vocation et à préserver leur œuvre
  • de favoriser la prise de conscience des problèmes de société et de contribuer à leur transformation par l'art et la culture.
    Le développement actuel de l'association se fait autour d'axes d'action principaux :
  • La résidence d'artistes de La Prée
  • La photographie sociale, par le biais de la Galerie Fait & Cause, et de Sophot.com, premier site portail international consacré à ce sujet.
  • La lutte contre l'isolement en milieu rural, par l'art et la culture
Pour Que l'Esprit Vive - DR
Pour Que l'Esprit Vive - DR

L'abbaye de La Prée : un projet artistique et social
Situé entre Bourges et Châteauroux, près d’Issoudun, le domaine de La Prée abrite une Ancienne abbaye cistercienne fondée par Saint Bernard, donnée à l’association les petits frères des Pauvres en 1954.
En 1992 un projet naît entre les petits frères des Pauvres et Pour Que l’Esprit Vive :

  • Sous la responsabilité des petits frères des Pauvres, un des bâtiments dit «l’hôtellerie» accueille des personnes âgées en hébergement temporaire d’hiver et en séjours de vacances.
  • Sous la responsabilité de Pour Que l’Esprit Vive, l’ancienne maison abbatiale reçoit en résidence des artistes de toutes disciplines pour les aider dans leur travail de création.
    L’idée de cette résidence est née du besoin éprouvé par de nombreux artistes de vivre loin des centres urbains, du bruit et de la dispersion

PROGRAMMATION MUSICALE

Générique de l’émission :
Extrait de la Suite Panaméenne de Kurt Weill (utilisé comme thème de la célèbre chanson Youkali)
Ensemble Modern
Direction : B K Gruber
Album :"Berlin im Licht" LARGO 5114

Claude Debussy
Syrinx
Cécile Daroux, flûte
LORELEY PRODUCTION

Philippe Hersant
11 Caprices pour deux violoncelles
1- Résolutions
2- Une silhouette inachevée
3- Encore un petit ornement
Maryse Castello et Mi-Sung-Kim
Octuor de violoncelles de Beauvais
Triton TTON TRI 331146

Traditionnel (arrangement : Ensemble Shan Bezadeh et Trio Mathieu Donarier Zar
Ensemble Shanbehzadeh - Trio Mathieu Donadier
Buda Musique 2763499

J S Bach
Toccata BWV 914
Amandine Savary, piano
Référence inconnue

Dominique de Williencourt
Concerto EMTO (En Mémoire Tragiquement Optimiste) Op 16 pour violoncelle et orchestre à cordes
3è mouvement - Gigue
Dominique de Williencourt, violoncelle
Ensemble des Orphéistes
Dir Jean Ferrandis
Référence inconnue

Saint-Saëns - Telemann

  • Le Coucou
    La Réjouissance
  • Jean-Christophe Hurtaud, flûte - Michel Glasko, accordéon
    Référence inconnue

Benoît Menut
Trio in memoriam Olivier Greif
Ensemble Accroche Note
Nathanaëlle Marie, violon - Christophe Beau, violoncelle - Carine Zaritian, piano
Sonogramme

Olivier Greif
Sonate de Guerre, 1er mouvement
Pascal Amoyel, piano
TRITON TRI331160

Jean-Louis Florentz
L’Ange du Tamaris pour violoncelle solo
Arto Noras, violoncelle Arion ARIO ARN 68414

L'équipe de l'émission :
Mots clés :