Mardi 3 novembre 2015
2h 29mn

L'Ensemble Pygmalion en concert au festival de Royaumont

O Traurigkeit ! Musiques pour un temps de désolation de Schütz à Bach. Comprendre le génie de Jean Sébastien Bach, c’est remonter à la piété luthérienne qui façonne une grande partie de l’Allemagne baroque. Au cœur même du XVIIe siècle, Heinrich Schütz pose les bases de cette esthétique unique au regard de l’Italie et de la France. Parmi ses élèves à l’honneur dans ce programme : Christoph Bernhard, Melchior Franck, Marco Giuseppe Peranda, Franz Tunder ou encore Johann Rosenmüller.

Pour tous ces compositeurs, les joies célestes constituèrent les réponses musicales aux souffrances d’ici-bas. Par la spiritualité qu’apporte la réunion du texte et de l’harmonie, les compositeurs qui précèdent Bach sont parvenus à expier les affres de la guerre de trente ans par une forme de perfection dans l’expression musicale. L’Ensemble Pygmalion est en résidence depuis 2013 à Royaumont. Chaque année, Raphaël Pichon y élabore et travaille un programme qui permet de redécouvrir les génies oubliés de l’histoire. Parmi eux, Christoph Bernhard permettra de reconsidérer encore mieux la filiation entre Schütz et Bach.

Concert donné le 10 octobre 2015 à 20h45, au Réfectoire des Moines en l'Abbaye de Royaumont dans le cadre du Festival de Royaumont.

Anonyme : O Traurigkeit ! O Herzeleid !
Christoph Bernhard : Herr, nun lässest du deinen Diener
Johann Christoph Bach : Herr, wende dich und sei mir gnädig
Heinrich Schütz : Geistliche Chormusik I SWV 369 à 397 op 11 (extrait) : Selig sind die Toten
Dietrich Buxtehude : Cantate BuxWV 41 : Herzlich lieb hab ich dich o Herr
Johann Christoph Bach : Mit Weinen hebt sich’s an
Christoph Bernhard : Tribularer si nescirem
Johann Sebastian Bach : Christ lag in Todesbanden BWV 4
Johann Christoph Bach : Es ist nun aus mit meinem Leben

Hana Blazikova, Maïlys de Villoutreys : Sopranos
Lucile Richardot : Alto
Sam Boden : Ténor
Christian Immler : Basse

Chœur et orchestre : Ensemble Pygmalion, direction : Raphaël Pichon
Sopranos : Violaine le Chenadec, Eva Zaïcik
Alto : Alexander Schneider
Ténor : Davy Cornillot
Basse : Renaud Bres
Violons 1 : Louis Créac’h
Violons 2 : Jérôme Van Waerbeke
Violes : Lucile Boulanger, Nick Milne, Myriam Rignol
Théorbe : Diego Salamanca
Contrebasse : Thomas de Pierrefeu
Harpe : Angélique Mauillon
Cornet : Emmanuel Mure
Orgue : Sébastien Daucé
Clavecin : Arnaud de Pasquale

Complément de programme :Christoph Graupner
La Speranza Amorosa
Ouverture en Fa majeur GWV 449
Ars Antiqua Austria
Gunar Letzbor
, direction
CHALLENGE CLASSICS CC72539 Marcel Comendant
Marcels praeludium
Vittorio Ghielmi, basse de viole et direction
PASSACAILLE 872 Georg Philipp Telemann
Concerto en la mineur TWV 52
Vittorio Ghielmi, basse de viole et direction
PASSACAILLE 872 Richard Strauss
Lieder aus letzte Blätter op 10 TRV 141
Die Nacht op 10 no 3 TRV 141
Janet Baker, mezzo-soprano
Gerald Moore, piano
EMI CLASSICS 9037942 Franz Schubert
Nacht und Träume D 827
Janet Bake r, mezzo-soprano
Gerald Moore, piano
EMI CLASSICS 903786 Franz Schubert
Berthas Lied in der Nacht D 653
Janet Baker, mezzo-soprano
Gerald Moore, piano
EMI CLASSICS 903784 Felix Mendelssohn
Ich hör ein Vöglein
Janet Baker, mezzo-soprano
Gerald Moore, piano
EMI CLASSICS 903789

L'équipe de l'émission :
Mots clés :