Les lundis de la contemporaine
Magazine
Lundi 16 mars 2015
2h 29mn

Boulez/Varèse à la Philharmonie de Paris : Mallarmé aux Amériques, sous la baguette de Matthias Pintscher

Concert enregistré le 3 février à la Philharmonie de Paris.

Boulez/Varèse à la Philharmonie de Paris : Mallarmé aux Amériques, sous la baguette de Matthias Pintscher
Pierre Boulez et Edgar Varèse

► Après le concert : retrouvez nos invités, les compositeurs Hugues Dufourt, Philippe Hurel et Yann Robin et le reportage de Pierre Rigaudière dans le Magazine de la contemporaine.

Avec Pli selon pli, l'une de ses grandes partitions, Pierre Boulez semble former en cinq pièces le portrait du poète Stéphane Mallarmé. Un auteur qu'il avait découvert dès 1946, et dont les deux cents feuillets du Livre, publié en 1957, ont stimulé l'imagination. Pour Boulez, il ne s’agit nullement d’une simple mise en musique de textes du poète, il dit volontiers : « si vous voulez “comprendre” le texte, alors lisez-le ! ». Le compositeur s’intéresse au silence, au blanc sur la page, à la glace dure et froide, au tissu plié, donc à la phrase de Mallarmé, qui inspire une forme souple, comme « improvisée »…

Lui succède Amériques d’Edgard Varèse, dans sa version de 1929. « Amériques » au pluriel, non pas « comme purement géographique, mais comme symbolique des découvertes – de nouveaux mondes sur la terre, dans le ciel, ou dans l’esprit des hommes », précise Edgard Varèse, qui ajoute : « cette composition est l’interprétation d’un état d’âme, une pièce de musique pure, absolument dissociée des bruits de la vie moderne que certains critiques ont voulu reconnaitre dans ma composition. À tout prendre, le thème est une méditation, c’est l’impression d’un étranger qui s’interroge sur les possibilités extraordinaires de notre nouvelle civilisation. L’utilisation de forts effets musicaux vient simplement de ma réaction assez vive devant la vie telle que je la conçois, mais c’est la représentation d’un état d’âme en musique, et non la description sonore d’un tableau ».

► Programme :
Pierre Boulez (né en 1925)
Pli selon pli (Portrait de Mallarmé), pour soprano et orchestre – I. Don, II. Improvisation I sur Mallarmé « Le vierge, le vivace et le bel aujourd’hui », III. Improvisation II sur Mallarmé « Une dentelle s’abolit », IV. Improvisation III sur Mallarmé « A la nue accablante tu », V. Tombeau
Marisol Montalvo, soprano
Ensemble Intercontemporain
Orchestre du Conservatoire de Paris
Matthias Pintscher, direction

** Edgard Varèse (1883-1965)
Amériques, pour orchestre (version de 1929)
Ensemble Intercontemporain
Orchestre du Conservatoire de Paris
Matthias Pintscher**, direction

Et aussi :
France Musique propose un portrait web de Pierre Boulez. Intitulé "Boulez à facettes", ce portrait est constitué d'un texte du musicologue Claude Abromont enrichi d'images, de vidéos, et d'entretiens sonores. Pour le consulter, cliquez sur la banière ci-dessous :

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :