Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 18 mars 2018
1h

Wild Bill Davis à la Maison de la Radio en 1976 (2/2)

Concert de Wild Bill Davis au studio 105 de la Maison de la Radio à Paris le 24 janvier 1976.

Wild Bill Davis à la Maison de la Radio en 1976 (2/2)
Wild Bill Davis, © Getty / David Redfern

Après être définitivement passé du piano à l’orgue en 1950, Wild Bill Davis continue à écrire des arrangements. Il aurait même dû graver « April In Paris » avec le big band de Count Basie en 1955. Il fut dans l’impossibilité de participer à la séance de studio mais c’est toutefois l’orchestration de Wild Bill qui fut employée par Count Basie avec, à la clé, un succès retentissant. Qui dit Count Basie au milieu des années 50 dit Eddie ‘Lockjaw’ Davis, véritable légende du saxophone ténor, au son inimitable et au phrasé insaisissable, qui joue tout d’abord du rhythm and blues dans les années 40, avant de construire son propre style, assez inclassable, entre swing et bebop! Mais Wild Bill Davis aura aussi connu le territoire ellingtonien. Car, après avoir enregistré dans les années 60 plusieurs albums avec son ami Johnny Hodges, il part en tournée avec l’orchestre de Duke Ellington entre 1969 et 1971…

.
.

Wild Bill Davis (orgue)
Eddie ‘Lockjaw’ Davis (saxophone ténor)
Billy Butler (guitare)
Oliver Jackson (batterie)

  • Don't Get Around Much Anymore (Duke Ellington)
  • You Go To My Head (John Frederick Coots)
  • Sweet Georgia Brown (Ben Bernie, Maceo Pinkard)
  • True Blues (Milt Jackson)
  • Rhapsody In Blue (George Gershwin)
  • Blues In The Night (Harold Arlen, Johnny Mercer)
  • Cubano Chant (Ray Bryant)
  • The Girl From Ipanema (Antônio Carlos Jobim)
  • I Can't Get Started (Vernon Duke)
  • April In Paris (Vernon Duke)
  • Jumpin' With Symphony Sid (Lester Young)
L'équipe de l'émission :