Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 24 décembre 2016
59 min

Sarah Vaughan à Antibes Juan-les-Pins en 1963

Sarah Vaughan à Antibes Juan-les-Pins le 29 juillet 1963.

Sarah Vaughan à Antibes Juan-les-Pins en 1963
Sarah Vaughan, © INA

Repérée par le pianiste et chef d’orchestre Earl Hines, Sarah Vaughan s’est fait connaître en tant que pianiste et chanteuse au sein d'un big band dirigé par le célèbre crooner Billy Eckstine. Elle y a côtoyé Charlie Parker et Dizzy Gillespie, qui s’apprêtaient à révolutionner le jazz en créant le bebop. On a souvent employé le terme de perfection pour celle que l’on place au sein de la trinité des chanteuses de jazz, aux côtés d’Ella Fitzgerald et de Billie Holiday et qu’on surnomme La Divine

.
.

Sarah Vaughan (chant)
Kirk Stuart (piano)
Charles 'Buster' Williams (contrebasse)
George Hughes (batterie)

29 juillet 1963, Festival de jazz d'Antibes Juan-les-Pins

  • Day In, Day Out (Rube Bloom, Johnny Mercer)
  • Fly Me To The Moon (Bart Howard)
  • Honeysuckle Rose (Fats Waller, Andy Razaf)
  • Over The Rainbow (Harold Arlen, Yip Harburg)
  • Sassy's Blues (Quincy Jones, Sarah Vaughan)
  • Misty (Erroll Garner, Johnny Burke)
  • On Green Dolphin Street (Bronisław Kaper, Ned Washington)
  • I Can't Give You Anything But Love (Jimmy McHugh, Dorothy Fields)
  • Sometimes I'm Happy (Sometimes I'm Blue) (Vincent Youmans, Irving Caesar)
  • Maria (Leonard Bernstein)
  • Tenderly (Walter Gross, Jack Lawrence)
  • (Won't You Come Home) Bill Bailey (Hughie Cannon)

7 novembre 1967, Salle Pleyel, Paris Jazz Festival

  • ‘Round About Midnight (Thelonious Monk)
L'équipe de l'émission :
Mots clés :