Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 24 février 2018
59 min

Randy Weston à la Maison de la Radio en 1976 (1/2)

Concert de Randy Weston au studio 104 de la Maison de la Radio à Paris le 4 février 1976.

Randy Weston à la Maison de la Radio en 1976 (1/2)
Randy Weston, © Getty / Photoshot

Voici un pianiste et compositeur visionnaire qui fêtera, le 6 avril prochain, ses 92 ans : Randy Weston, un musicien à part dans l’histoire du jazz. Né en 1926, à New York, il a grandi dans un environnement très formateur sur le plan musical. C’est le cousin de Wynton Kelly, il côtoie Max Roach et Duke Jordan, il rend visite à Thelonious Monk qui va le prendre sous son aile et qui aura sur lui une influence déterminante, au même titre qu’une autre grande figure tutélaire, Duke Ellington. Randy Weston donne beaucoup d’importance aux origines du jazz. Il préfère parler, à juste titre, de « musique classique afro-américaine ». Et, si on le surnomme « griot du jazz » ou encore « ambassadeur américain de la musique africaine », c’est parce qu’il rend toute sa place à l’Afrique dans l’histoire de l’humanité, celle de la musique en général et du jazz en particulier. En 1961 et 1963, il séjourne au Nigeria et, à l’issue d’une tournée, en 67, il décide de s’installer au Maroc, pendant cinq ans. Il en revient fasciné par les valeurs culturelles et spirituelles du continent et déclare : « C'est très important d'enseigner l'histoire de notre musique et les origines de notre musique, qui vient directement du continent africain. Les musiciens doivent aussi être des historiens »…

.
.

Randy Weston (piano)
Benny Bailey (trompette)
Wilton Gaynair (saxophone ténor)
Jimmy Woode (contrebasse)
Art Taylor (batterie)
Humberto Canto (percussions)

  • Afro Black (Randy Weston)
  • Berkshire Blues (Randy Weston)
  • Blues For Strayhorn (Randy Weston)
  • Niger Mambo (Bobby Benson)
  • Portrait Of Frank Edward Weston (Randy Weston)
L'équipe de l'émission :