Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 16 septembre 2018
1h

Rahsaan Roland Kirk à Paris en 1970 (2/2)

Rahsaan Roland Kirk, le 22 février 1970 au Studio 104 de la Maison de la Radio.

Rahsaan Roland Kirk à Paris en 1970 (2/2)
Rahsaan Roland Kirk, © Getty / Michael Ochs Archives

Cette seconde partie de concert va débuter tout d’abord à feu doux, avec « Sweet Fire ». Puis Roland Kirk va nous montrer l'étendue de ses influences et retracer une histoire du jazz : passé, présent et futur. Lors d’un rêve prémonitoire, il est invité à changer de nom. Il décide alors de s’appeler Rahsaan. R pour Right car il est droit en affaires, A pour Activ, H pour Heroic (c’est lui qui le dit), S pour Strong car il est fort. Puis il y a deux A car il est doublement actif et un N parce qu’il est Noble. On reconnaît bien l’humour décalé et même décapant de celui qui, au final, était tout sauf un pitre…

Rahsaan Roland Kirk raconte sa découverte de la musique, à l'âge de six ans
Rahsaan Roland Kirk raconte sa découverte de la musique, à l'âge de six ans

Rahsaan Roland Kirk (saxophones et flûte)
Dick Griffin (trombone)
Ron Burton (piano)
Vernon Martin (contrebasse)
Jerome Cooper (batterie)
Joe Texidor (percussions)

  • Sweet Fire (Rahsaan Roland Kirk)
  • Make Me A Pallet On The Floor (Traditionnel)
  • Charlie Parker Medley (Charlie Parker)
  • Volunteered Slavery (Rahsaan Roland Kirk)
  • I Say A Little Prayer (Burt Bacharach, Hal David)
L'équipe de l'émission :