Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 1 octobre 2016
59 min

Pharoah Sanders à Nice en 1971

Pharoah Sanders, au Festival de jazz de Nice, le 18 juillet 1971.

Pour ce quatrième numéro des Légendes du jazz, nous allons vous offrir un concert d’archive d’une légende… vivante!

Farrell Sanders est né le 13 octobre 1940 et c’est à New York, où il s’installe, sans argent, en 1962, que Sun Ra va l’aider à se sortir de la rue, le faire jouer et lui donner le surnom de Pharoah, le pharaon. Trois ans plus tard, en 1965, il intègre le groupe de John Coltrane qui s’intéresse aux explorations avant-gardistes d’Albert Ayler et enregistre le fameux album « Ascension ». S’ensuit « Meditations », avec ces longs soli visionnaires, et on ira même jusqu’à dire que Sanders influence le jeu de Coltrane...

« Trane was the Father, Pharoah was the Son, I am the Holy Ghost », « Trane était le Père, Pharoah était le Fils, je suis le Saint-Esprit » (Albert Ayler)

logo Ina
logo Ina

Pharoah Sanders (saxophone)
Lonnie Liston Smith (piano)
Cecil McBee (contrebasse)
Jimmy Hopps (batterie)
Lawrence Killian (congas)

♦ The Creator Has A Master Plan (Pharoah Sanders, Leon Thomas)
♦ Jameela (Pharoah Sanders)
♦ Let Us Go In The House Of The Lord (Traditionnel arr. Lonnie Liston Smith)

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :