Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 31 décembre 2017
1h

Le Paris Reunion Band à Juan-les-Pins en 1985 (2/2)

Concert du Paris Reunion Band au Festival de jazz d'Antibes Juan-les-Pins le 18 juillet 1985.

Le Paris Reunion Band à Juan-les-Pins en 1985 (2/2)
Paris Reunion Band

Le Paris Reunion Band nous plonge dans l'ambiance frénétique du Saint-Germain-des-Prés des années 60. A cette époque, le batteur Kenny Clarke irradie les clubs parisiens de son aura de pionnier et d’inventeur d’un nouveau langage pour la batterie jazz. Paris étant devenu un passage obligé pour les musiciens américains qui, pour la plupart, voulait absolument l’entendre jouer. On a pu assister à quelques joutes mémorables, comme celle des batteurs de Pittsburgh, au mythique club Saint-Germain: Art Blakey et ses Jazz Messengers contre Kenny Clarke et son quintet. Et au sein de ce quintet, il y avait le musicien à qui l’on doit, vingt ans plus tard, la formation du Paris Reunion Band, le saxophoniste Nathan Davis

.
.

Woody Shaw, Dizzy Reece (trompette)
Slide Hampton (trombone)
Johnny Griffin (saxophone ténor)
Nathan Davis (saxophone ténor et soprano)
Kenny Drew (piano)
Jimmy Woode (contrebasse)
Billy Brooks (batterie)
Lionel Hampton (vibraphone)

  • African June (Slide Hampton)
  • Stella By Starlight (Victor Young)
  • Air Mail Special (Benny Goodman, James Mundy, Charlie Christian)
  • Body And Soul (Johnny Green)
  • Love Is Here To Stay (George Gershwin, Ira Gershwin)
  • Hamp's Boogie Woogie (Lionel Hampton, Milt Buckner)
  • How High The Moon (Morgan Lewis)
L'équipe de l'émission :