Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 17 juin 2018
1h

Modern Jazz Quartet à Paris en 1966 (2/2)

Modern Jazz Quartet au Studio 104 de la Maison de la Radio le 03 octobre 1966.

Modern Jazz Quartet à Paris en 1966 (2/2)
Modern Jazz Quartet, © Getty / David Redfern

MJQ, trois lettres qui résonnent comme une marque de luxe pour un quartet très chic. John Lewis faisait en sorte que le groupe soit toujours habillé impeccablement, jugeant important de se vêtir à l’image de leur musique. Il l’avait d’ailleurs déclaré au magazine Down Beat : « Mon modèle pour cela était Duke Ellington ». On aura pu reprocher au Modern Jazz Quartet une certaine rigidité, une froideur. Certes, chez eux, pas de jazz radical ni de de message politique car le message est ailleurs : John Lewis, compositeur hors pair, est convaincu que Jean-Sébastien Bach et le blues sont compatibles. L’élégance des smokings ou la sobriété de jeu ne sont pas antinomiques avec le swing ! Un contrepoint sophistiqué et une polyphonie savante peuvent très bien générer une forte sensation de blues. C’est ça aussi le paradoxe du MJQ. John Lewis a imaginé un style fusionnant la composition et l'improvisation. Chaque membre du quartet improvise avec lyrisme tout en conservant la précision rigoureuse et collective d'un ensemble de musique de chambre…

.
.

John Lewis (piano)
Milt Jackson (vibraphone)
Percy Heath (contrebasse)
Connie Kay (batterie)

  • Inflection And Conception On A Jazz Rhythm (John Lewis)
  • My Man's Gone Now (George Gershwin, DuBose Heyward)
  • For Someone I Love (Milt Jackson)
  • Alexander’s Fugue (John Lewis)
  • Animal Dance (John Lewis)
  • Summertime (George Gershwin, DuBose Heyward, Ira Gershwin)
  • Little David’s Fugue (John Lewis)
  • Dido's Lament (Henry Purcell / John Lewis)
  • The Sheriff (John Lewis
  • Django (John Lewis)
  • A Night In Tunisia (Dizzy Gillespie, Frank Paparelli)
L'équipe de l'émission :