Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 25 avril 2020
1h

Michel Petrucciani à Montpellier en 1995

Michel Petrucciani au Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon, le 21 juillet 1995.

Michel Petrucciani à Montpellier en 1995
Michel Petrucciani lors d'un concert au Frankfurter Oper le 15 octobre 1995, © Getty / Stephanie Pilick/picture alliance

Michel Petrucciani est né à Orange, au sein d’une famille de musiciens. Ses frères, Louis et Philippe (contrebassiste et guitariste), ont, tout comme lui, appris la musique grâce à leur père ‘Tony’, napolitain d'origine, guitariste de jazz et remarquable professeur.

Michel souffrait de la maladie des os de verre, une pathologie qui l’aura empêché de grandir et qui occasionna de très nombreuses fractures, tout au long de sa vie. Une situation qui ne l’empêchera pas de tout tenter, y compris l’aventure américaine ! Après s’être illustré à Paris, aux côtés de légendes telles que Kenny Clarke et Clark Terry et d’avoir trouvé en Aldo Romano un protecteur bienveillant, il embarque pour New York en 1981.

Mais c’est en Californie qu’il va donner, en 1982, au préretraité Charles Lloyd, l’envie de rejouer du saxophone, avant de devenir le premier artiste français à signer un contrat avec Blue Note et d’enregistrer avec Wayne Shorter et Jim Hall, puis de constituer son trio avec Anthony Jackson et Steve Gadd…

.
.

Michel Petrucciani (piano)

  • Maiden Voyage (Herbie Hancock)
  • My Funny Valentine (Richard Rodgers)
  • Lush Life (Billy Strayhorn)
  • In A Sentimental Mood (Duke Ellington)
  • Les Grelots (Eddy Louiss, Michel Petrucciani)
  • Night Sun In Blois (Michel Petrucciani)
  • Les Feuilles Mortes (Joseph Kosma)
  • Take The ‘A’ Train (Billy Strayhorn)
  • Caravan (Juan Tizol, Duke Ellington)
  • Besame Mucho (Consuelo Velázquez)

[première diffusion le 15 avril 2017]

L'équipe de l'émission :
Partenaires :
  • Logo INA