Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 13 avril 2019
1h

Mark Murphy à Paris en 2002 (1/2)

Mark Murphy au Sunside à Paris le 16 octobre 2002.

Mark Murphy à Paris en 2002 (1/2)
Mark Murphy, © Getty / Graham Knowles

Mark Murphy est né le 14 mars 1932 à Syracuse, dans l’état de New York. Il a enregistré 47 albums sous son nom avec des débuts en 1956 chez Decca puis chez Capitol, avant de rejoindre le label Riverside au début des années 60. Il va ensuite séjourner 10 ans à Londres, de 1963 à 1973. Il y sera chanteur mais également acteur pour des séries télévisées. Et puis, de retour aux Etats-Unis, c’est l’épanouissement dans le style vocalese qui, à l’image de Jon Hendricks ou Eddie Jefferson, sans oublier nos chers Double Six, consiste à ajouter des paroles à l’improvisation d’un soliste. En 1981, un disque va le révéler à un plus large public, « Bop For Kerouac », son hommage au roi de la Beat Generation, Jack Kerouac…

.
.

Mark Murphy (voix)
George Robert (saxophone alto)
Giovanni Mazzarino (piano)
Stefano Senni (contrebasse)
Andrea Michelutti (batterie)

  • Stolen Moments (Oliver Nelson, Mark Murphy)
  • When I Fall In Love (Victor Young, Edward Heyman)
  • My One And Only Love (Guy Wood, Robert Mellin)
  • Red Clay (Freddie Hubbard, Mark Murphy)
  • Maiden Voyage (Herbie Hancock)
L'équipe de l'émission :