Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 27 janvier 2018
1h

Luther Allison à Paris en 1977 (1/2)

Luther Allison à la Maison de la Mutualité à Paris le 25 novembre 1977.

Luther Allison à Paris en 1977 (1/2)
Luther Allison, © Getty / Ton Copi

Si Luther Allison est né dans l’Arkansas, il va pleinement bénéficier de la décision de ses parents de déménager à Chicago. Il y découvre Howlin’ Wolf, Muddy Waters et Sonny Boy Williamson et décide d’apprendre à jouer de la guitare. Il commence à rôder dans les clubs du West Side, avec le secret espoir d’être convié pour un bœuf. Mais il va lui falloir attendre encore un peu. En 1957, c’est le grand jour : Howlin' Wolf l’invite sur scène et Luther Allison casse la baraque. Freddie King le prend alors sous son aile et lui ouvre les portes des clubs de Chicago qu’il va écumer pendant plusieurs années. En 1967, il décroche son premier contrat avec une maison de disques, Delmark Records, qui produit l’année suivante son album « Love Me Mama ». Il va alors beaucoup tourner à travers les Etats-Unis et même commencer à se produire dans des festivals. En 1972, il sera l’un des rares bluesmen à rejoindre le label Motown. Au milieu des années 70, il entame une tournée européenne et décide, en 1977, de s’installer en France…

.
.

Luther Allison (voix, guitare)
Andrew 'Big Voice' Odom (voix)
Sugar Blue (harmonica, voix)
Sid Wingfield (orgue, piano)
Dan Hoeflinger (guitare)
John Campbell (basse)
Donald Robertson (batterie)

  • I Got This Bad Feeling (F. Walker)
  • Goin’ To California (Albert King)
  • Come To Me Right Away (Andrew Odom)
  • Night Life (Willie Nelson)
  • Raggedy And Dirty (Luther Allison, Andrew Smith, Joe Peraino, Ray Goodman, Robert Kreinar)
  • I Can't Quit You Babe (Willie Dixon)
  • Messin' With The Kid (Mel London)
  • Do You Feel All Right ? (Luther Allison)
L'équipe de l'émission :