Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 25 janvier 2020
1h

La Velle à Antibes en 1980

La Velle au Festival de jazz d'Antibes Juan-les-Pins le 23 juillet 1980.

La Velle à Antibes en 1980
La Velle, © FB.com

Son père, guitariste, jouait avec Nat King Cole. Sa mère, chanteuse et danseuse, se produisait au Cotton Club. A l’âge de 3 ans, La Velle chante dans une chorale gospel et joue du piano. A 11 ans, elle est la plus jeune étudiante de l’American Conservatory of Music. Et, à 14 ans, elle est soprano principale dans « Le Messie » de Haendel. Elle s’illustre dans « Madame Butterfly », « Carmen » et « La Tosca » au Metropolitan Opera de New York. Mais elle arrive trop tôt dans le calendrier de l’histoire sociale américaine et dans cet univers classique qui est ségrégationniste. Jazz et rhythm 'n' blues s'imposent. Elle chante aux côtés de Ray Charles, Sammy Davis et Frank Sinatra, avant d’être engagée dans les orchestres de Lionel Hampton, Buddy Rich et Quincy Jones. En 1977, elle décide de s’installer en France et va y résider une vingtaine d’années...

.
.

La Velle (voix, piano)
Bruce Grant (saxophone soprano, saxophone ténor, flûte)
Mark Thompson (piano)
François Corea (guitare)
Erdal Kizilçay (basse)
Daniel Bechet (batterie)

  • (In My) Solitude (Duke Ellington, Eddie DeLange, Irving Mills)
  • Friend Of A First Degree (La Velle)
  • Never Make A Move Too Soon (B.B. King)
  • Eleanor Rigby (Paul McCartney, John Lennon)
  • Summertime (George Gershwin, DuBose Heyward, Ira Gershwin)
  • Let Us Break Bread Together (Traditionnel) 
.
.

Bobby McFerrin en solo au Festival de jazz d'Antibes Juan-les-Pins le 24 juillet 1985

  • Donna Lee (Charlie Parker)
  • The Jump (Bobby McFerrin)
L'équipe de l'émission :