Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 11 novembre 2017
1h

John Lee Hooker à Juan-les-Pins en 1969

Concert de John Lee Hooker au Festival de jazz d'Antibes Juan-les-Pins le 23 juillet 1969.

John Lee Hooker à Juan-les-Pins en 1969
John Lee Hooker, © Getty / Michael Ochs Archives

« Quand Adam et Eve se sont rencontrés pour la première fois, c’est là que le blues est né... ». Ainsi s’exprimait le guitariste et chanteur John Lee Hooker qui, lui, serait plutôt né entre 1912 et 1920, dans l'État du Mississippi. En 1943, il s’installe à Détroit pour travailler chez Ford et il joue dans les clubs de Hastings Street. Il troque sa guitare acoustique pour l’une des premières guitares électriques afin de couvrir le bruit des conversations et développe ce style très personnel, adaptation électrique du style Delta blues. En 1948, il enregistre son premier disque, « Boogie Chillen », une chanson dans laquelle il y a déjà tout John Lee Hooker : l’alternance du chant et de la voix parlée, le tempo marqué au pied sur une planche de bois. Succès immédiat, le titre se classe No.1 en 1949! En 1962, c’est la tournée American Folk Blues Festival, au cours de laquelle le public européen en quête d'authenticité, lui fait un véritable triomphe. John Lee Hooker acquiert une notoriété internationale bien méritée...

.
.

John Lee Hooker (guitare, voix)
Johnny Shines (guitare)
Sunnyland Slim (piano)
Willie Dixon (contrebasse)
Clifton James (batterie)

  • Crawling King Snake (anonyme)
  • Dimples (John Lee Hooker, James Bracken)
  • It Serves You Right To Suffer (John Lee Hooker)
  • Maudie (John Lee Hooker)
  • Boom Boom (John Lee Hooker)
  • Never Get Out Of These Blues Alive (John Lee Hooker)
  • She Got A Thing Goin' On (Albert Luandrew)
  • 29 Ways (Willie Dixon)
  • I Do Believe (Johnny Shines)
Etta James
Etta James

Etta James au Festival de jazz de Nice en juillet 1990(avant-goût du concert diffusé dimanche 12 novembre)

  • Introduction
  • Love And Happiness (Al Green, Mabon ‘Teenie’ Hodges)
L'équipe de l'émission :
Mots clés :