Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 29 décembre 2018
1h

Joe Williams au festival Jazz In Marciac en 1990 (1/2)

Joe Williams le 10 août 1990, au festival Jazz In Marciac.

Joe Williams au festival Jazz In Marciac en 1990 (1/2)
Joe Williams, © Getty / Tad Hershorn/Hulton

Il aurait eu 100 ans le 12 décembre, Joseph Goreed alias Joe Williams, né en 1918 à Cordele, Géorgie. Il a grandi à Chicago où adolescent il est membre d’un groupe de gospel, les Jubilee Boys. À la fin des années 30, il débute sa carrière comme videur grâce à sa carrure imposante. Dans les années 40, il se fait connaître comme chanteur aux côtés de Coleman Hawkins, Andy Kirk ou Lionel Hampton. Dans les années 50, alors qu’il se produit au club DeLisa à Chicago, il est remarqué par Count Basie. On connaît la suite, « Every Day I Have The Blues » et « Alright, Okay, You Win », deux succès parmi tant d’autres qui vont faire le bonheur de l'orchestre. Mais voici Joe Williams dans un autre contexte et avec sa propre formation…

.
.

Joe Williams (voix)
Warren Vaché (trompette)
Plas Johnson (saxophone ténor)
Norman Simmons (piano)
Keter Betts (contrebasse)
Gerryck King (batterie)

  • A Child Is Born (Thad Jones, Alec Wilder)
  • Who She Do (Joe Williams)
  • Embraceable You (George Gershwin, Ira Gershwin)
  • Roll 'Em Pete (Joe Turner, Pete Johnson)
  • Pretty Blues (Joe Williams)
  • I Ain't Got Nothin' But The Blues (Duke Ellington, Don George)
  • Here’s To Life (Artie Butler, Phyllis Molinary)
  • Shake, Rattle And Roll (Jesse Stone)

Joe Williams – Count Basie Swings, Joe Williams Sings (Clef Records ‎– MG C-678)

  • Every Day I Have The Blues (Peter Chatman Memphis Slim, Mayall York)
  • The Comeback (Charles Frazier)
Count Basie Swings, Joe Williams Sings
Count Basie Swings, Joe Williams Sings
L'équipe de l'émission :