Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 24 mai 2020
1h

Joachim Kühn à Cannes en 1990

Joachim Kühn au Salon des Ambassadeurs à Cannes le 21 janvier 1990.

Joachim Kühn à Cannes en 1990
Jochiam Kühn, Daniel Humair, Jean-François Jenny Clark, © CPM

Joachim Kühn avec deux autres légendes du jazz européen, le contrebassiste Jean-François Jenny Clark et le batteur Daniel Humair. Superbe trio avec lequel il enregistrait depuis le milieu des années 80, époque à laquelle il s’était installé pour la seconde fois en France. La première fois, c’était en 1968, quand on pouvait l’entendre jouer du free jazz, avant qu’il ne parte en Californie explorer l’univers de la fusion et avant de revenir à un jazz plus acoustique, ce qui ne veut pas dire plus conventionnel…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
.
.

Joachim Kühn (piano)
Jean-François Jenny Clark (contrebasse)
Daniel Humair( batterie)

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
  • Mode For Versace (Daniel Humair)
  • Para (Joachim Kühn)
  • Easy To Read (Joachim Kühn)
  • Guylene (Daniel Humair, Joachim Kühn)
  • Sensitive Detail (Joachim Kühn)

Joachim Kühn (piano)

  • Prince Of Whales (Joachim Kühn)
L'équipe de l'émission :
Partenaires :
  • Logo INA