Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 12 janvier 2019
1h

Helen Merrill à Paris en 1984

Helen Merrill au Théâtre de la Ville à Paris le 30 octobre 1984.

Helen Merrill à Paris en 1984
Helen Merrill, © Getty / David Redfern

A 14 ans, la jeune Jelena Ana Milčetić, née à New York de parents croates, monte sur scène dans les jazz clubs du Bronx. Et, à 16 ans, celle qu’on appelle désormais Helen Merrill est déjà une chanteuse professionnelle et accomplie. Elle enregistre pour la première fois, en 1952, avec l’orchestre du pianiste Earl Hines. Mais c’est en 1954 que sa carrière s’accélère avec sa signature sur le label EmArcy et la sortie de son premier album, produit par un Quincy Jones de 21 ans et sur lequel on pouvait l’entendre avec, entre autres, le trompettiste Clifford Brown, le pianiste Jimmy Jones et le contrebassiste - violoncelliste Oscar Pettiford. Voici Helen Merrill, 30 ans plus tard et dans un autre contexte, avec le quintet de son fidèle complice Gordon Beck...

.
.

Helen Merrill (voix)
Dale Barlow (saxophone soprano, ténor et flûte)
Gordon Beck (piano)
Mick Hutton (contrebasse)
Steve Argüelles (batterie)

  • Believing Is Seeing (Gordon Beck)
  • My Favorite Things (Richard Rodgers, Oscar Hammerstein II)
  • I Love You (Cole Porter)
  • What’s New (Bob Haggart, Johnny Burke)
  • Falling In Love With Love (Richard Rodgers, Lorenz Hart)
  • Wave (Antônio Carlos Jobim)
  • What Is This Thing Called Love? (Cole Porter)
  • While We're Young (Alec Wilder, Morty Palitz, Bill Engvick)
  • By Myself (Arthur Schwartz, Howard Dietz)
  • You'd Be So Nice To Come Home To (Cole Porter)
  • The Thrill Is Gone (Lew Brown, Ray Henderson)
  • 'S Wonderful (George Gershwin, Ira Gershwin)
  • Lilac Wine (James Shelton)
L'équipe de l'émission :