Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 19 mai 2018
1h

Gato Barbieri à Amiens

Gato Barbieri à la Maison de la Culture d’Amiens le 18 avril 1991.

Gato Barbieri à Amiens
Gato Barbieri, © Getty / Jack Vartoogian

C’est l’histoire d’un concert qui fut compliqué à organiser, si l’on en croit Michel Orier, actuel Directeur de la Musique et de la Création Culturelle à Radio France et qui, à l’époque, dirigeait la Maison de la Culture d’Amiens. Il nous l’a redit. Il savait bien que « ce ne serait pas une mince affaire », mais il avait prévu « d’aller le chercher ‘Gato', de « ramer » s’il le fallait », bien décidé à le programmer dans son festival ! Et, en ce 18 avril 1991, c’est une diva qui débarque.

Aux divas on pardonne tout… Car il s’agit de retrouvailles exceptionnelles, celles du saxophoniste légendaire Gato Barbieri et de sa section rythmique européenne. Au piano Joachim Kühn, à la contrebasse Jean-François Jenny-Clark et à la batterie Aldo Romano, heureux comme un gamin de retrouver son ami et mentor. Dès la veille au soir, on savait que ce serait intense grâce à Jean-Louis Foulquier qui, pour la première fois, recevait en interview dans « Pollen », son émission culte sur France Inter, l’interprète de son indicatif éternel : « Europa ».

Une diva sait se faire attendre… Et Gato Barbieri n’apparaîtra qu’au bout de vingt minutes. Mais, une fois sur scène, la magie opère, la musique est réjouissante. On oublie tout, les budgets faramineux, les excédents de bagages et même toutes les exigences de dernière minute. La presse, de son côté, oublie la trahison du free jazz et pardonne cette transgression vers un univers musical plus mélodieux. Le public, lui, est aux anges, tout simplement…

.
.

Gato Barbieri (saxophone ténor)
Joachim Kühn (piano)
Jean-François Jenny-Clark (contrebasse)
Aldo Romano (batterie)

  • Dynamics For Montana (Joachim Kühn)
  • Latino America (Gato Barbieri)
  • Last Tango In Paris (Gato Barbieri)
L'équipe de l'émission :