Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 3 septembre 2017
1h

Ella Fitzgerald à Nice en 1972 (2/2)

Concert inédit de Ella Fitzgerald au Festival de Jazz de Nice le 21 juillet 1972.

Ella Fitzgerald à Nice en 1972 (2/2)
Ella Fitzgerald, © Getty

Cole Porter est à l’honneur. Le mois précédent, Ella Fitzgerald a enregistré, sur des arrangements de Nelson Riddle, un album entièrement dédié aux chansons de Cole Porter. Après celui de 1956, intitulé « Ella Fitzgerald Sings The Cole Porter Song Book », cet opus de 1972 s’appelle plus sobrement « Ella Loves Cole ». Cette année là, c’est elle qui est choisie pour chanter à la fameuse mi-temps du Super Bowl, l’un des événements sportifs et télévisuels les plus suivis par le public américain. Ella Fitzgerald est toujours idéalement entourée de Tommy Flanagan au piano, Niels-Henning Ørsted Pedersen à la contrebasse et Ed Thigpen à la batterie. Du très beau monde rejoint, pour un titre, par une autre légende du jazz, l’homme à la trompette coudée : Dizzy Gillespie

.
.

Ella Fitzgerald (voix)
Dizzy Gillespie (trompette)
Tommy Flanagan (piano)
Niels-Henning Ørsted Pedersen (contrebasse)
Ed Thigpen (batterie)

  • How High The Moon (Morgan Lewis, Nancy Hamilton)
  • I’m Beginning To See The Light (Duke Ellington, Don George, Johnny Hodges, Harry James)
  • I Get A Kick Out Of You (Cole Porter)
  • (If You Can't Sing It) You'll Have To Swing It (Mr. Paganini) (Sam Coslow)
  • I Concentrate On You (Cole Porter)
  • Alone Too Long (Arthur Schwartz, Dorothy Fields)
  • The Lady Is A Tramp (Richard Rodgers, Lorenz Hart)
  • Ray’s Idea (Gil Fuller, Ray Brown)
  • I Can’t Stop Lovin’ You (Don Gibson)
  • Mack The Knife (Kurt Weill, Bertolt Brecht)
L'équipe de l'émission :