Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 8 avril 2017
1h

Dizzy Gillespie à la Maison de la radio en 1970

Dizzy Gillespie au studio 104 de la Maison de la radio, le 15 mars 1970

Dizzy Gillespie à la Maison de la radio en 1970
Dizzy Gillespie

John Birks Gillespie, qu’on surnommait ‘Dizzy’, est né le 21 octobre 1917. Le pavillon de sa trompette coudée à 45 degrés, des joues qui se gonflent comme celles d'un crapaud, sa joie de vivre communicative et son humour ravageur ne sont certes pas étrangers à sa popularité auprès du grand public. Mais, pour les amateurs éclairés, Dizzy c’est un virtuose à la technique impressionnante…

Avec Louis Armstrong et Miles Davis, on peut affirmer sans crainte qu’il constitue la trinité des trompettistes de jazz. En 1945, aux côtés de Charlie Parker, il participe activement à la révolution du bebop, avec notamment ses compositions « A Night In Tunisia », « Groovin' High » ou « Salt Peanuts » qui tranchent radicalement, sur les plans harmonique et rythmique, avec les thèmes de l’époque swing. Puis il contribue à introduire les rythmes latino-américains dans le jazz. En 1947, il écrit le célèbre « Manteca » avec Chano Pozo et jette ainsi les bases de ce qu’on appelle le jazz afro-cubain...

INA
INA

Dizzy Gillespie (trompette)
George Davis (guitare)
Mike Longo (piano),
Red Mitchell (contrebasse)
David Lee (batterie)

  • A Night In Tunisia (Dizzy Gillespie)
  • Alligator (Mike Longo)
  • Let Me Out (Mike Longo)
  • Kush (Dizzy Gillespie)
  • Oo-Pop-A-Da (Dizzy Gillespie)
L'équipe de l'émission :
Mots clés :