Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 6 mai 2018
1h

Didier Lockwood à Nice en 1989 (2/2)

Concert de Didier Lockwood à la Grande Parade du Jazz à Nice le 15 juillet 1989.

Didier Lockwood à Nice en 1989 (2/2)
Didier Lockwood, © Getty / David Redfern

Depuis février, tout ou presque a été écrit sur Didier Lockwood. Ce qui revient en permanence c’est la place incontournable qu’il occupait dans le paysage musical. Incontournable car, en plus d’être un immense artiste, il était très impliqué dans l’éducation. Il avait créé, au début des années 2000, cette école d'enseignement de l'improvisation, à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), le Centre des Musiques Didier Lockwood. En 2016, il a remis au gouvernement un rapport sur l'apprentissage de la musique. Il s'y inquiétait d'une enfance « formatée par la technologie moderne et en panne de sens ». Au chapitre des solutions, il prônait plus d'oralité et moins de solfège. Un engagement cohérent avec sa conception libre de la musique. Après ses débuts, à 17 ans, au sein de Magma, groupe mythique du batteur Christian Wander, Didier Lockwood n’aura de cesse de multiplier les rencontres et les projets, qu’il s’agisse de jazz acoustique, de jazz manouche ou de musique classique avec un attrait particulier et jubilatoire pour le jazz-fusion…

.
.

Didier Lockwood (violon)
Jean-Marie Ecay (guitare, claviers)
Laurent Vernerey (basse)
Angel Celada (batterie)

  • Solo (Didier Lockwood)
  • XYZ (Jean-Marie Ecay)
  • Format 2 (Didier Lockwood)
  • Scène D'Amour (Didier Lockwood) 
  • Zébulon Dance (Didier Lockwood)
  • Martinique (Didier Lockwood)

Didier Lockwood (violon)
Jean-Marie Ecay (guitare, claviers)

  • Nuages (Django Reinhardt)
L'équipe de l'émission :