Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 8 novembre 2020
1h

Daniel Humair à Paris en 1983 (2/2)

Daniel Humair à l'Elysée Montmartre à Paris le 25 mai 1983.

Daniel Humair à Paris en 1983 (2/2)
Daniel Humair, © Getty / SADIA

Il y a 30 ans, j’éditais, pour la galerie Frémeaux & Associés, un album de six grandes lithographies réalisées par Daniel Humair et intitulé Scratch Bop And Paper. J’ai toujours entendu dans les traits de l’abstraction narrative de la peinture de Daniel les fondamentales de ses baguettes sur les peaux et vu dans les aplats, les harmoniques parfois longues des cymbales. De l’instrument soutien, encadrant, Daniel s’en détache pour devenir le chef d’orchestre humble qui arrange les configurations les plus créatives et qui emmène les soufflants dans la transe. Notre maître du tambour illustre la phrase de Charles Cros : « Un disque, c’est 3 minutes de silence à décorer »... Patrick Frémeaux

.
.

Daniel Humair (batterie)
Franco Ambrosetti (trompette)
François Jeanneau (saxophone soprano)
Bennie Wallace (saxophone ténor)
Martial Solal (piano)
David Friedman (vibraphone)
Jean-François Jenny-Clark (contrebasse)
Henri Texier (contrebasse)

  • Moins De 36 (Martial Solal)
  • Aigue-Marine (Martial Solal)
  • Solar (Miles Davis)
  • What Five (Franco Ambrosetti)
  • Broadside (Bennie Wallace)
  • Oleo (Sonny Rollins)

« Scratch Bop And Paper » de Daniel Humair chez Galerie Frémeaux & Associés

Scratch Bop And Paper
Scratch Bop And Paper
L'équipe de l'émission :
Partenaires :
  • Logo INA