Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 18 janvier 2020
1h

Charles Mingus à Paris en 1970 (1/2)

Charles Mingus au Palais de Chaillot à Paris le 28 octobre 1970.

Charles Mingus à Paris en 1970 (1/2)
Charles Mingus, © Getty / ullstein bild

Rejeté par les Blancs parce que trop foncé et rejeté par les Noirs parce que trop clair, Charles Mingus décrira dans son autobiographie percutante, intitulée « Moins qu'un chien », ce que signifiait être musicien de jazz afro-américain dans une Amérique blanche qui ne quitte l'indifférence ou le mépris de la communauté noire que pour piller ses valeurs culturelles. Impulsif, en colère, disait-on souvent de lui qui répondait : « Ma musique est vivante, elle parle de la vie et de la mort, du bien et du mal. Elle est colère. Elle est réelle parce qu'elle sait être colère »…

.
.

Charles Mingus (contrebasse)
Eddie Preston (trompette)
Charles McPherson (saxophone alto)
Bobby Jones (saxophone ténor et clarinette)
Jaki Byard (piano)
Dannie Richmond (batterie)

  • So Long Eric (Charles Mingus)
  • The Man Who Never Sleeps (Charles Mingus)
  • O.P. (Tribute To Oscar Pettiford) (Charles Mingus)
  • She's Funny That Way (Neil Moret, Richard Whiting)
L'équipe de l'émission :