Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 26 novembre 2016
1h

Carmen McRae à Nice en 1980

Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice le 15 juillet 1980.

Contemporaine d’Ella Fitzgerald et de Sarah Vaughan, Carmen McRae a véritablement démarré sa carrière alors que celle de ses consœurs était déjà bien établie. Mais il lui fallut peu de temps pour qu’elle soit considérée comme leur égale artistique, même si elle n'aura jamais atteint leur immense popularité. Ne pouvant lutter avec les prouesses vocales d’Ella, son sens du tempo infaillible et son scat imparable, ni avec la voix ultra-flexible de Sarah qui peut changer d'octave et de couleur sur une seule note, le talent de Carmen McRae est de respecter le texte autant que la musique, d’avoir cette capacité à projeter l’émotion produite par les paroles d'une chanson, avec une intelligence musicale qui provient de sa parfaite connaissance du piano.

.
.

Carmen McRae (chant et piano)
Marshall Otwell (piano)
Jay Anderson (contrebasse)
Mark Pulice (batterie)

  • That Old Black Magic (Harold Arlen, Johnny Mercer)

  • Don't Get Around Much Anymore (Duke Ellington, Bob Russell)

  • Here's That Rainy Day (Jimmy Van Heusen, Johnny Burke)

  • Sometimes I'm Happy (Sometimes I'm Blue) (Vincent Youmans, Irving Caesar)

  • My Funny Valentine (Richard Rodgers, Lorenz Hart)

  • Burst In With The Dawn (Al Jarreau)

  • On Green Dolphin Street (Bronisław Kaper, Ned Washington)

  • 'Round Midnight (Thelonious Monk) 5:13

  • What A Little Moonlight Can Do (Harry M. Woods)

  • I'd Rather Leave While I'm In Love (Peter Allen, Carol Bayer-Sager)

  • Sunday (Chester Conn, Jule Styne, Bennie Krueger, Ned Miller)

  • If Love Were All (Noël Coward)
L'équipe de l'émission :