Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 13 mai 2018
1h

Betty Carter à Paris en 1985 (2/2)

Concert de Betty Carter au New Morning à Paris le le 7 juin 1985.

Betty Carter à Paris en 1985 (2/2)
Betty Carter, © Getty / Tom Copi

Betty Carter est née Lillie Mae Jones, le 16 mai 1929 à Flint dans le Michigan, et grandit à Détroit où son père dirige une chorale d’église. Elle étudie le piano et chante, dès l’âge de 16 ans, avec Charlie Parker, Dizzy Gillespie et Miles Davis. En 1961, son duo avec Ray Charles lui ouvre les portes de la célébrité avec « Baby, It’s Cold Outside ». Mais, tout au long d’une carrière assez chaotique, la personnalité de Betty Carter aura été controversée. Certains ont critiqué son maniérisme ou sa tendance à sur-interpréter les textes. Mais d’autres, à commencer par Miles Davis qui n’avait pas le compliment facile, aimaient la pureté de son timbre, ses audaces rythmiques, l'allégresse et l'intelligence de son scat. Elle aura donc tracé son propre chemin, avec ce phrasé impeccable, un talent d’improvisatrice et un glissando inimitables qui ont fait d’elle une véritable musicienne chanteuse…

.
.

Betty Carter (voix)
Benny Green (piano)
Tarik Shah (contrebasse)
Winard Harper (batterie)

  • Scat (Betty Carter)
  • Look What I Got! (Betty Carter) 
  • The Man I Love (George Gershwin, Ira Gershwin)
  • Mr Gentleman (Betty Carter)
  • Caribbean Sun (Carlos Garnett)1
  • Body And Soul (Edward Heyman, Robert Sour, Frank Eyton, Johnny Green)
  • Music Maestro Please (Allie Wrubel, Herb Magidson)
  • Swing, Brother, Swing (Lewis Raymond, Walter Bishop, Clarence Williams)
L'équipe de l'émission :