Les légendes du jazz
Concerts
Dimanche 16 décembre 2018
1h

Barry Harris à Boulogne-Billancourt en 1987 (2/2)

Barry Harris le 23 mai 1987, au Théâtre de Boulogne-Billancourt.

Barry Harris à Boulogne-Billancourt en 1987 (2/2)
Barry Harris, © Getty / John Pearson Wright

Barry Harris est aujourd’hui l’un des derniers représentants du style bebop tel qu’il a été développé par les pionniers Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Bud Powell et Thelonious Monk. Il fait donc autorité, ce qui explique sans doute pourquoi ses ateliers consacrés à la théorie, à l’harmonie et à l’improvisation ne désemplissent pas. On peut d’ailleurs rappeler que, dans les années 80, il a ouvert le Jazz Cultural Theatre, un lieu unique qui, dans une ancienne salle de restaurant va réunir le gratin du jazz newyorkais, pendant cinq ans, accueillant concerts, jam sessions et même les fameuses master classes du bon Dr Harris…

Master Class de Barry Harris en 2009
Master Class de Barry Harris en 2009

Barry Harris (piano)
Niels-Henning Ørsted Pedersen (contrebasse)
Art Taylor (batterie)

  • Salt Peanuts (Dizzy Gillespie, Kenny Clarke)
  • Un Poco Loco (Bud Powell)
  • Dusky 'N' Sandy (Bud Powell)
  • How High The Moon (Morgan Lewis, Nancy Hamilton) / Ornithology (Charlie Parker)

Barry Harris le 14 juillet 1987, à la Grande Parade du Jazz de Nice

Barry Harris (piano)
Marshall Hawkins (contrebasse)
John Harris (batterie)

  • Casbah (Tadd Dameron)
  • Like Someone In Love (Jimmy Van Heusen, Johnny Burke)
  • Sweet And Lovely (Gus Arnheim, Charles N. Daniels, Harry Tobias)
  • Laura (David Raksin, Johnny Mercer)
  • Tea For Two (Vincent Youmans, Irving Caesar)
L'équipe de l'émission :