Les légendes du jazz
Concerts
Samedi 13 octobre 2018
1h

Barney Wilen à Paris en 1985

Barney Wilen au studio 105 de la Maison de la Radio à Paris le 28 février 1985.

Barney Wilen à Paris en 1985
Barney Wilen, © Getty / Christian Ducasse / coll. Gamma-Rapho

Né à Nice, le 4 mars 1937, d'une mère française et d'un père américain, Barney Wilen aura suscité l’admiration chez les uns et un peu de jalousie chez les autres. Tellement jeune, tellement beau et surtout tellement doué. A 18 ans, il connaît la gloire à Saint-Germain-des-Prés. A 20 ans, en 1957, Miles Davis l’engage aux côtés du pianiste René Urtreger, du contrebassiste Pierre Michelot et du batteur Kenny Clarke, pour enregistrer la bande originale du film de Louis Malle « Ascenseur Pour L'échafaud ». Deux ans plus tard, il est à New York avec Thelonious Monk, puis Art Blakey et les Jazz Messengers pour la musique d’un autre film, « Les Liaisons Dangereuses 1960 » de Roger Vadim. On pourrait citer également Roy Haynes, Bud Powell, John Lewis et d’autres stars de l’époque mais on va faire mieux : écouter Barney Wilen, avec son propre quintet qui était constitué, en 1985, du guitariste Philippe Petit, du pianiste Zool Fleischer, du contrebassiste Riccardo Del Fra et du batteur Oliver Johnson…

Barney Wilen avec Art Blakey et Pierre Tchernia
Barney Wilen avec Art Blakey et Pierre Tchernia

Barney Wilen (saxophone soprano, saxophone ténor)
Philippe Petit (guitare)
Zool Fleischer (piano)
Riccardo Del Fra (contrebasse)
Oliver Johnson (batterie)

  • Mode À La Mode (Barney Wilen, Philippe Petit)
  • Here's That Rainy Day (Jimmy Van Heusen, Johnny Burke)
  • Fora (Philippe Petit)
L'équipe de l'émission :