Samedi 9 février 2013
54 min

Autour d'une lettre : Robert Schumann

En cette année 1830, Robert Schumann à tout juste 20 ans, et veut imposer à sa mère son désir d'être artiste. Johanna Christiana Schumann affolée, va tenter de lui « barrer la route ». Son fils adoré n'est-il pas est parti à Leipzig en 1828 afin d'y faire des études respectables de Droit ?
A la vérité, à Leipzig, Schumann, a surtout fréquenté les concerts du Gewandhaus et a rencontré le facteur de piano Friedrich Wieck, qui est devenu son professeur de piano, d'harmonie et de contrepoint...

LECTURES

■ Robert Schumann à sa mère
(30 juillet 1830), lue par Laurent Poitrenaux

(Lettres de Robert Schumann Breitkopf &
Härtel, 1886)

■ Me Schumann à Friedrich Wieck
(7 août 1830), lue par Marie-Sophie Ferdane

■ Me Schuman à son fils Robert
(12 août 1830), lue par Marie-Sophie Ferdane

■ Robert Schumann à Friedrich Wieck
(21 août 1830), lue par Laurent Poitrenaux

(Robert et Clara Schumann, Journal intime
Buchet Chastel, 2009)

DISQUES

Robert SCHUMANN
Papillons op.2, n°1
Papillons op.2 n°4
Nelson Freire, piano
(CD DECCA, 473902-2)

Robert SCHUMANN
Variations sur le nom d'Abegg en Fa Maj.
Op. 1
Eric le Sage, piano
(CDALPHA 169-CD1)

Robert SCHUMANN
Concerto en la min. op.54
Jean-Marc Luisada, piano
Orchestre philharmonique de Londres, dir.Michael
Tilson-Thomas
(CD DGG 439913-2)

Robert SCHUMANN
Symphonie n°4 en ré min op. 120
-Scherzo-Langsam
Staatskapelle de Dresde, dir. Wolfgang Sawallisch
(CD EMI 7694712)

Robert SCHUMANN
Sonate pour la jeunesse n°1 en Sol Maj.
op.118 n°1
-« Puppenwiegenlied »
Peter Frankl, piano
(CD Brilliant Classics 94008/11)

Robert SCHUMANN
Dichterliebe op. 48

  • « Im wunderschonen monat mai op. 48 n°1»
    Dietrich, Fischer-Dieskau, baryton
    Christoph Eschenbach, piano
    (CD DGG 445 664-2)

Robert SCHUMANN
Quatuor n°1 en la min. op.41 n°1
-Scherzo
Quatuor Gewendhaus
(CD NCA 60163 SACD)

Invités :

Marie-Sophie Ferdane, comédienneE
lle découvre le théâtre pendant l'année de son agrégation de lettres à l'Ecole Normale Supérieure. Diplômée de violon au conservatoire de Grenoble, Marie-Sophie Ferdane intègre l'E.N.S.A.T.T à Lyon où elle étudie l'art dramatique dans les classes de Nada Strancar et Alain Knapp. Elle fait ses débuts au théâtre avec Richard Brunel,Claudia Stavisky et Armando Llamas. Elle a ensuite été dirigée par Christian Schiaretti pour l'Opéra de quat'sous de Brecht dans lequel elle a joué et chanté le rôle de Polly Peachum sous la direction musicale de Jean-Claude Malgloire. Elle a incarné Katia Kabanova dans l'Orage d'Ostrovski mis en scène par Paul Desveaux, l'actrice dans Music Hall de Jean-Luc Lagarce mis en scène par Laurent Hatat à Chicago et Bérénice dans la pièce éponyme de Racine mise en scène par Jean-Louis Martinelli.

En 2007, elle entre à la Comédie Francaise pour y jouer Célimène dans le Misanthrope de Molière, mis en scène par Lukas Hemleb. Elle joue ensuite Fanny dans la pièce éponyme de Marcel Pagnol, mis en scène par Irène Bonnaud et Marta dans La maladie de la famille M, de et par Fausto Paravidino. Elle y a aussi travaillé avec Jean-Louis Hourdin, Muriel Mayette, Pierre Pradinas, Anne Kessler, Catherine Hiegel, Dan Jemmett ou Emmanuel Daumas.
Elle a chanté avec Philippe Meyer dans son Cabaret et à nouveau dans l'Opéra de 4 sous, le rôle de Lucy cette fois, sous la direction de Laurent Pelly et de Bruno Fontaine.
Elle a mis en scène quatre pièces de Sarah Fourage, jeune auteur en résidence à la Chartreuse de Villeneuve-lez- Avignon. Elle a aussi dirigé les élèves comédiens de la Comédie Francaise dans Peanuts de Fausto Paravidino.
Au cinéma, elle a travaillé avec Benoît Cohen et Jean Becker. À la télévision, elle a joué dans Engrenages de Pascal Chaumeil et dans l'adaptation d' "A la recherche du temps perdu" par Nina Companeez.

Laurent Poitrenaux, comédien
Né en 1967, Laurent Poitrenaux est un comédien français formé au cours de Jean-Laurent Cochet et à l'école Théâtre en Actes( dirigée par Lucien Marchal).
A la sortie de l'école , Christian Schiaretti l'engage dans "le laboureur de Bohéme" et l'intégre ensuite dans la troupe du CDN de Reims qu'il dirige à l'époque.Il travaille ensuite avec Eric Vigner , Daniel Janneteau , Thierry Bédard, Didier Galas, Yves Beaunesne, Arthur Nauzyciel. Il travaille également depuis de nombreuses années avec Ludovic Lagarde , avec lequel il a aussi bien joué , Brecht , Tchekhov, Stein ou Verhelst , et avec qui il adapte régulièrement les textes d'Olivier Cadiot à la scène, "Le colonel des zouaves", "Retour définitif et durable de l'être aimé", "Fairy Queen", et plus récemment "Un nid pourquoi faire " et "Un mage en été", tous les deux créés au Festival d'Avignon 2010 . Il obtient une nomination aux Molières dans la catégorie du spectacle seul(e) en scène en 2008 , ainsi que le prix du syndicat de la critique pour Ébauche d'un portrait d'après Le Journal de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par François Berreur. Il participe également régulièrement aux projets de Célia Houdart et de Sébastien Roux. Laurent Poitrenaux a ouvert le Festival d'Avignon 2011 avec Jan Karski, inspiré par le livre de Yannick Haennel sur la vie du résistant polonais, mis en scène par Arthur Nauzyciel. Et au cinéma , il a travaillé avec Claude Mouriéras , et Isabelle Czajka.

Robert Shumann, Concerto pour piano et orchestre en la min. op.54

Karine Le Bail

Un petit joyau à découvrir dans cet album réédité en 2012 avec soin par le label Orféo : l'interprétation du Concerto de Schumann par Sviatoslav Richter, avec un Ricardo Muti tout jeune, 31 ans, qui dirige pour la première fois la célèbre phalange viennoise au Festival de Salzbourg, le 17 août 1972.

Robert SCHUMANN
Concerto pour piano et orchestre en la min.
op.54
-Intermezzo
-Allegro vivace
(CD Orféo C 867 121 B)

Site du label Orféo

L'équipe de l'émission :
Mots clés :